Liban

Diplômes libanais reconnus en France.

Est reconnu en France, au niveau du Diplôme d'Etat d'Architecte français, pour une période de 5 ans à compter de l’année universitaire 2018/2019 :

Le diplôme de bachelor en architecture délivré par le département d'architecture de la faculté d'architecture, arts et design de l'université Notre-Dame Louaizé (Liban).

Il donne accès :
- à l’inscription en HMO si l’architecte entend ensuite exercer sa profession à titre libéral
- à l’exercice en qualité de salarié
 

Est reconnu en France, au niveau du Diplôme d'Etat d'Architecte français, pour une période de 5 ans à compter de l’année universitaire 2015/2016 :

Le diplôme de master en architecture délivré par le département d’architecture de la faculté des beaux-arts et des arts appliqués de l’université Saint-Esprit de Kaslik (Liban).  

Il donne accès :
- à l’inscription en HMO si l’architecte entend ensuite exercer sa profession à titre libéral
- à l’exercice en qualité de salarié


Est reconnu en France, au niveau du Diplôme d'Etat d'Architecte français, pour une période de 5 ans à compter du 12 janvier 2017 : 

- le diplôme d’architecte libanais délivré par l’école d’architecture et d’ingénierie de l’université libanaise américaine (Lebanese American University [LAU]) au Liban

Il donne accès :
- à l’inscription en HMO si l’architecte entend ensuite exercer sa profession à titre libéral
- à l’exercice en qualité de salarié

Est reconnu en France, au niveau du Diplôme d'Etat d'Architecte français, pour une période de 5 ans à compter du 17 janvier 2012 : 

- le diplôme d’architecte libanais délivré par la faculté d’ingénierie et d’architecture de l’université américaine de Beyrouth (AUB)

Il donne accès :
- A l’inscription en HMO si l’architecte entend ensuite exercer sa profession à titre libéral
- à l’exercice en qualité de salarié

Est reconnu en France, au niveau du Diplôme d'Etat d'Architecte français, pour une période de 5 ans à compter de l'année universitaire 2017/2018 

- Les diplômes d’architecte libanais délivrés par l'académie libanaise des  Beaux-arts (ALBA) de l’Université de Balamand (Liban).

Il donne accès :
- A l’inscription en HMO si l’architecte entend ensuite exercer sa profession à titre libéral
- à l’exercice en qualité de salarié

 

Publié le 22.06.2006 - Modifié le 06.10.2020