Hommage à la mémoire de l’architecte toulousain Jean Nouvel

Texte de François Linares

Jean Nouvel Architecte Honoraire est décédé .

 

C'est à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts que Jean a suivi le cursus classique. De 1966 à 1969, il a fait « la place » dans l'agence Candilis. Il passe son diplôme DPLG en 1969, et s'expatrie au Liban avec Caroline pour exercer à l'Ecole d’ingénieurs de Beyrouth.

 

Il interviendra également sur le chantier de l’aéroport de Bagdad en Irak.

Il restera au Liban jusqu'en 1975, début de la guerre civile libanaise. Pendant ce séjour il se liera d'amitié avec Dominique Baudis journaliste de radio et télévision. Leur amitié perdurera jusqu'au décès de Dominique Baudis en 2014.

Il partira alors-pour Abidjan de 1976 à 1977 mais il repassera par Beyrouth et Damas pour travailler sur des projets d'urbanisme et d'aménagement.

 

Rentré à Toulouse en 1981, passionné par l'enseignement et la pédagogie, il occupe un  poste de professeur  à l'Ecole  d'Architecture de Toulouse.  Associé  à Bernard  Pantz, il exerce en libéral, et sera par ailleurs nommé expert en bâtiment auprès des Tribunaux de Toulouse.

 

En  1992, il s'installera au Mirail, avec comme principale collaboratrice, Nadine Coldefy.

Son agence de 4 personnes avait une belle vue sur le Lac de Reynerie. A ses missions d'expertise, il rajoute une spécialisation en Programmation  Architecturale  et Technique, avec pour crédo « un bon programme conduit à un bon projet».

 

Très concerné par la profession, il est élu au Conseil de l'Ordre des Architectes Midi Pyrénées en 1986, Conseiller jusqu'en 1990, il sera, avec Jean Sassus et Yvonnick Corlouër, alors président à l'origine de la création des Rendez-Vous de !'Architecture de Midi-Pyrénées.

Il sera élu Président du Conseil de l'Ordre de 1990 à 1994.

 

Au titre d'architecte libéral on lui doit des programmes de logement social (pour Habitat Toulouse), des aménagements de services pour les hôpitaux  de  Toulouse,  des groupes scolaires, des rénovations et réhabilitations d'églises pour des communes, toujours en revenant aux sources et fondements de l'Architecture.

 

Il prendra sa retraite en 2012 dans son home aménagé avec amour à Portet sur Garonne, son épouse Caroline étant le véritable pilier de la Famille.

 

Nous gardons la mémoire d'un homme de dialogue, intègre, soucieux du bien commun, un confrère engagé et le souvenir d'un ami généreux, plein d'humour et doté d'un esprit vif.

Merci Jean pour ce que tu  as fait pour notre profession  et pour la défense des architectes.

A son épouse Caroline, à ses enfants Alexandre et Benjamin, nous présentons nos

sincères condoléance et partageons leur chagrin en ces moments difficiles ; les architectes qui ont connu Jean sont tristes.

 

Ses obsèques ont eu lieu le 20 avril 2021

Publié le 19.05.2021 - Modifié le 19.05.2021
0 commentaire

Donnez votre avis

jean_nouvel.jpeg
Jean Nouvel archi toulouse
Jean Nouvel archi toulouse