Gouvernement Borne 2 : l’Ordre se réjouit de la nomination d’un ministre de la Ville et du Logement et d’une ministre des Collectivités territoriales

Le Conseil national de l’Ordre des architectes félicite Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Caroline Cayeux, ministre chargée des Collectivités territoriales, et Olivier Klein, ministre chargé de la Ville et du Logement, pour leurs nouveaux portefeuilles ou entrées au sein du gouvernement Borne 2, aux côtés notamment de Rima Abdul-Malak et Agnès Pannier-Runacher.
Gouvernement.jpg

Communiqué - Paris, le mardi 5 juillet 2022
 

Dans un contexte de crises multiples – crise de la biodiversité, crise de la pénurie de matériaux et crise climatique – le Conseil national de l'Ordre attend du Gouvernement qu’il entende les solutions apportées par les architectes, exposées dans le Plaidoyer « Habitats, Villes, Territoires. L’architecture comme solution ».

Le CNOA rencontrera rapidement les ministres pour leur présenter :

- ses propositions pour construire une politique interministérielle de l’architecture. En effet, l’Ordre défend un changement de paradigme en matière de logement, partant du constat que ce sujet essentiel pâtît d’une succession de crises (sociale, environnementale, etc.) qui affectent depuis des décennies nos cadres de vie. Il faut maintenant aborder les problématiques de l’habitat et du cadre de vie dans leur ensemble (logement, emploi, environnement, mobilité...). L’architecture offre des réponses à de nombreuses questions : les pouvoirs publics pourraient y apporter une oreille plus sensible dans la production normative. Par exemple: instaurer une fiscalité réduite pour l'utilisation de matériaux biosourcés, essentiels pour garantir le confort d’été

- son ambition de se rapprocher des élus locaux, acteurs essentiels de l’aménagement de nos villes. L’Ordre défendra sa proposition « un maire, un architecte » auprès de la nouvelle ministre des Collectivités, pour que les architectes, porteurs d’une mission « d’intérêt public », accompagnent et conseillent les élus locaux dans leur prise de décision. Par exemple : systématiser le recours à des études en amont des projets, par le biais d’un conseil interne (CAUE, architectes-conseil) ou externe (agences d’architecture, etc.) et/ou renforcer le service public de l’architecture (corps des ABF, des ACE, etc.)

Pour Christine Leconte, présidente du Conseil national : « Nous sommes enthousiastes à l’idée de pouvoir échanger très prochainement avec nos nouveaux interlocuteurs gouvernementaux – notamment Olivier Klein qui avait participé à notre webinaire réunissant les représentants des candidats à l’élection présidentielle – pour défendre la « ville pour tous » ! Il faut en effet dire adieu à « la ville facile » qui gaspille des matières premières ou des terres agricoles. La ville que nous proposons s’appuiera sur le « déjà-là », l’existant, et considèrera l’histoire et la géographie des lieux de vie pour vivre en harmonie avec les milieux naturels, sans les contourner, ni les détruire. Elle s’appuiera sur les ressources locales pour en faire des économies de proximité parce que oui ! L’architecture peut se faire en circuit court ! »

Publié le 05.07.2022 - Modifié le 06.07.2022
0 commentaire

Donnez votre avis

(source : compte twitter du gouvernement)
Gouvernement Borne 2