Resultats de concours : construction de 49 logements rue du Moulin Quignon à Abbeville

Découvrez les projets des équipes retenues
perspective_evolu.jpg
EVOLU Architecture
Projet du lauréat du concours : " ODA-Construction de 49 logements rue du Moulin Quignon à Abbeville" Indemnités : 12 000 € H.T. Coût prévisionnel des travaux : 4 092 000 € H.T.

LAUREAT : EVOLU ARCHITECTURE

Dans un contexte de multiplicité urbaine et architecturale,  le projet se veut rassembleur et structurant, créant du lien entre les différents pôles urbains voisins et offrant une nouvelle image de l’entrée de ville à qui vient de Doullens ou d’Amiens.

Le travail s’est porté sur le respect de l’environnement urbain par une implantation en limite de propriété de chaque corps de bâtiment. Ce principe est renforcé en limite Est avec une implantation en peigne des 4 pignons venant ponctuer un soubassement de brique rouge constituant une clôture urbaine. Le matériau brique,  prédominant dans la ville, est par ailleurs repris sur l’ensemble des Rdc de bâtiment.

La qualification des espaces publics et privatifs par une résidentialisation douce (mur urbain et végétalisation) permet de pacifier l’espace public et les relations de voisinage et de participer  la qualité de vie des habitants et à la gestion du quartier.

L’architecture des façades participe à la qualité visuelle des espaces extérieurs et de la rue. Ainsi, en façade, les coloris et les matériaux de revêtement ponctuent la séquence bâtie. Vecteur d’unité et de cohérence  pour le quartier, les polychromies extérieures des bâtiments se font écho. 

 

PROJET DE L'AGENCE MAP

perspective_-_map.jpg

 

Les échelles des différentes typologies : collectifs, maisons semi collectives et maisons individuelles sont très proches afin d’assurer une cohérence d’ensemble et une transition depuis le carrefour jusqu’aux pavillons individuels de la partie la plus résidentielle de la rue. Le bâti alterne avec les jardins créant une porosité sur les cœurs d’îlot. Le bâtiment rue Georges Cantin est positionné en retrait de l’alignement, pour permettre aux logements de profiter d’une bande de jardin orienté à l’ouest. Le volume bâti est fragmenté par des fentes (circulation / balcons) pour minimiser son échelle. D’une manière générale, la perception des pignons en mitoyenneté est limitée par un jeu de volume réduisant les hauteurs et largeurs de bâti.

Le projet respecte le programme en typologie et surface. Sa rentabilité permet à surface égale d’obtenir un logement supplémentaire, soit en tout 50 logements qui sont tous traversant ou d’angle. Ils sont principalement orientés au sud (32 logement), à l’ouest (14 logements) ou à l’est (4 logements). Les logements collectifs sont desservis par des escaliers éclairés naturellement avec des paliers réduits au minimum. Les logements intermédiaires sont regroupés en trois allées, rue du Moulin Quignon. Chaque allée bénéficie d’un accès direct et contrôlé depuis l’espace public. Les logements individuels bénéficient d’un jardin au sud et d’un garage ainsi que d’une place de stationnement supplémentaire.

 

PROJET DE l'AGENCE ATAUB :  

Notre confrère n'a pas été en mesure de nous communiquer les élements.