Transition écologique

Ménager des oasis urbaines en site urbain : quelles méthodes et quels outils ?

Ce travail de recherche mené par le bureau d'étude Tribu, Olivier Balay (CASA Architecture) et Jean-Luc Bardyn (CAUE 74) s’intéresse à de ce qui constitue l'ambiance d’une "oasis urbaine", avec une approche tant sociologique que physique et à partir d'une analyse de cinq sites à Annecy.
« Ménager des oasis urbaines en site urbain : quelles méthodes et quels outils ?
2. Projet de recherche Oasis urbaines – Etude Tribu, Olivier Balay, CAUE 74 (Sept. 2015 – Janv. 2018)
"« Ménager des oasis urbaines en site urbain : quelles méthodes et quels outils ?"

Retenu dans le cadre de l’Appel à Projets de Recherche Modélisation et Evaluation au service des Acteurs des Territoires et des Villes de Demain 2015 de l’Ademe (MODEVAL URBAIN 2015), cette étude a été réalisée par trois partenaires : Tribu (Bureau d’études développement durable appliqué au bâtiment et à l’urbain), Olivier BALAY (Agence CASA Architecture) et Jean-Luc BARDYN (CAUE de Haute-Savoie).

Il s’agit d’un projet de recherche interrogeant la viabilité de la ville du XXIème siècle et notamment les dimensions sociale, économique et environnementale des systèmes urbains. Les auteurs étudient la qualité de quelques espaces urbains afin d’en décrire l’ambiance et l’hospitalité.  L’objectif ainsi visé est d’identifier, repérer et nommer les qualités de lieux dits « oasis urbaine ».

 « Concevoir les "oasis urbaines", c’est faire appel à une méthode de fabrication ambiantale de la ville, distincte de la méthode fonctionnaliste qui parle seulement d’accueillir des usages dans des espaces formatés (parc, square, jardin ...). Cette méthode place les questions du bien-être, de la lenteur et de la rareté au cœur de la fabrication de la ville durable, où l’oasis urbaine se diffuse sous forme de grappes d’oasis singulières. »

Leur recherche s’intéresse plus particulièrement « à la manière dont, pour les habitants,  l’architecture, les formes urbaines, les effets de la propagation sensible des usages et les formes de sociabilités organisent les représentations de ce qui constitue l'ambiance d’une oasis ».

Pour mener ce projet de recherche, leur méthodologie a consisté en plusieurs phases :

  1. Approche participative : une phase d’acculturation sur la notion d’« oasis urbaine » pour mieux la définir, à partir d’une concertation entre les partenaires et un panel d’acteurs concernés par l’amélioration de l’ambiance d’un lieu.
  2. Approche empirique : une phase de sélection d’espaces urbains dans la ville d’Annecy afin de repérer les lieux reconnus pour apporter les sentiments de bien-être générés par « l’oasis urbaine », à partir d’une capitalisation sur les configurations urbaines, les comportements et les perceptions des habitants et des passagers.
  3. Approche croisée, physique et sociologique : une phase d’élaboration d’éléments de connaissance et de caractérisation sur l’expérience de ces «oasis urbaines », à partir d’une analyse plus précise de 5 sites dans la ville d’Annecy.
  4. Application : des réflexions et des propositions de démarches spécifiques pour mettre en place des méthodes et des outils de diagnostic et de conception d’oasis urbaines dans les territoires.

 

>> Projet de recherche Oasis urbaines – Etude Tribu, Olivier Balay, CAUE 74 (Sept. 2015 – Janv. 2018)

 

 

>> Voir le dossier Canicule et confort d'été
Ce dossier rassemble des ressources sur la problématique du réchauffement climatique et du traitement des surchauffes qu'il occasionne dans le bâtiment.

Etude de cas -
Publiée le 22.07.20191563806155