Archigraphie 3 : une étude économique de la commande d’architecture

Après Archigraphie 1et 2 publiés en 2015 et 2016, consacrés au profil socioéconomique et sociodémographique de la profession (âges, revenus, modes d’exercice, répartition géographique etc..), le Conseil national publie Archigraphie 3 centré sur la structure de la commande des architectes. Réalisée en partenariat avec la Mutuelle des architectes français (MAF) et à partir des déclarations de travaux que lui transmettent les architectes, l’étude porte sur la période 2010-2015.
couv-archigraphie3.png
(CNOA)
Archigraphie 3

Principaux enseignements :

La commande des architectes a suivi les évolutions de la conjoncture économique globale ainsi que celle du bâtiment, plutôt morose sur la période.

Depuis 2011, la commande d’architecture marque un recul en volume (-14%) et en valeur (-12%), causé principalement par la crise  économique globale qui a affecté l’ensemble de la filière du bâtiment sur la période (-9%)[1]. La baisse de la commande a touché tous les grands secteurs d’activité des architectes et ce, aussi bien en construction neuve qu’en réhabilitation.

… mais elle conserve un poids économique important

En déclarant chaque année, en moyenne sur la période donnée, 55 milliards d’euros de travaux hors taxe, les architectes jouent un rôle économique important. Ainsi, ils prennent part globalement à près de 42% de l’ensemble des travaux déclarés par la filière du bâtiment.

La baisse de la commande concerne les secteurs publics et privés

Depuis 2014, la commande publique ne joue plus son rôle d’amortisseur et se rétracte sur un rythme plus soutenu que la commande privée[2]. La commande dans le logement social est restée stable. La baisse des investissements publics s’est davantage répercutée dans le segment des équipements (-11%) et dans les bâtiments tertiaires (-25%).

La baisse de la commande privée, qui représente 70% de la commande des architectes en 2015, est constatée principalement dans le segment du logement (-8,8%).  

Le logement reste le premier marché de maitrise d’œuvre des architectes à la fois en volume (56 % des déclarations) et en valeur (45% du montant des travaux déclarés).

Le marché du logement individuel représente un chantier sur trois de la commande totale mais seulement 13% du montant total des travaux déclarés. A contrario, le marché du logement collectif concerne moins d’un chantier sur quatre (23%) mais un tiers du montant total des travaux déclarés (32%).

Le marché du logement individuel se caractérise par un volume important de projets aux montants de travaux modestes, en particulier dans le segment de la maison individuelle en secteur isolé. Sur ce marché, la moitié des agences d’architecture se partage un montant de travaux de 4,9 milliards d’euros qui porte pour moitié sur la réalisation de missions partielles de maitrise d’œuvre.

A l’opposé, dans le marché du logement social collectif (hors VEFA), 10% des agences d’architecture couvrent 3,8 milliards d’euros de travaux. Réalisée en mission complète, cette commande est principalement attribuée aux agences exerçant en sociétés, plus  à même de produire des références dans le domaine.

Pour en savoir plus :

Comme pour le secteur du logement, Archigraphie 3 détaille la commande des architectes pour les trois autres grands secteurs que sont les équipements publics, les bâtiments tertiaires et les bâtiments du secteur primaire et secondaire. Il propose un focus sur :

  • l’évolution la commande dans le temps;  
  • la structure de la commande par type de bâtiment et de maître d’ouvrage;
  • la répartition de la commande selon le mode d’exercice et la localisation géographique des travaux et de l’architecte;
  • les types de réponses des architectes à la commande (périmètre de la mission, cotraitance, parts d’intérêt etc.)

 

>> Télécharger Archigraphie 3 ci-contre

 

[1] Source : Fédération française du bâtiment (2016)

[2] - 7,2% en 2014 et -10,6% en 2015

 

SOMMAIRE :

4 Synthèse
9 Note méthodologique
11 Crédits

13 LA COMMANDE GLOBALE 
14 Ce qu’il faut retenir

21 LE LOGEMENT 
22 Ce qu’il faut retenir
23 Évolution de la commande déclarée entre 2010 et 2015
27 Quelle commande pour les architectes? La commande détaillée en 2015
29 La répartition de la commande
33 La réponse à la commande
34 Le logement individuel groupé
36 Le logement individuel isolé
38 Le logement social collectif hors VEFA
40 Le logement privé collectif et le social collectif en VEFA
42 FOCUS: Les chantiers des architectes

43 LES ÉQUIPEMENTS PUBLICS 
44 Ce qu’il faut retenir
45 Évolution de la commande déclarée entre 2010 et 2015
49 Quelle commande pour les architectes dans les équipements publics en 2015?
51 La répartition de la commande
57 La réponse à la commande
58 La commande publique
60 La commande privée
62 FOCUS: Les chantiers des architectes

63 LE TERTIAIRE 
64 Ce qu’il faut retenir
65 Évolution de la commande déclarée entre 2010 et 2015
68 Quelle commande pour les architectes en 2015?
70 La répartition de la commande
75 La réponse à la commande
76 Les bureaux
78 Les commerces
80 L’hôtellerie et le tourisme
82 FOCUS: Les chantiers des architectes

83 LE SECTEUR PRIMAIRE ET SECONDAIRE 
84 Ce qu’il faut retenir 85 Évolution de la commande déclarée entre 2010 et 2015
87 Quelle commande pour les architectes? 89 La répartition de la commande
93 La réponse à la commande
94 Les bâtiments agricoles
96 L’industrie
98 Les entrepôts
100 FOCUS: Les chantiers des architectes

101 TABLE DES ILLUSTRATIONS, CARTES ET TABLEAUX PAR PAGE

À télécharger
Archigraphie 3
Une étude économique de la commande d’architecture