Transition écologique

Les lauréats du OFF du Développement Durable 2021

Le Comité de sélection du OFF du développement durable a retenu 28 projets éco-responsables sur plus de 90 candidatures déposées suite à l’appel à projet lancé en janvier 2021. Ces projets sont répartis essentiellement en France métropolitaine mais aussi en zone tropicale, à Mayotte et au Viêt Nam : 14 sont lauréats, et 14 autres ont été remarqués par le jury, afin de partager un retour d’expérience probant ou valoriser une technique particulière (matériaux biosourcés, réemploi, réversibilité, etc.). Tous les projets sont à découvrir en ligne, et les 28 retenus seront présentés lors des prochaines journées du OFF, fin 2021.
ecole_biosourcee.jpg

Créé en 2012 par deux associations, l'ICEB (Institut pour la conception écoresponsable du bâti) et CO2D (Collectif démarche durable), le OFF du Développement Durable distingue tous les deux ans les initiatives écoresponsables les plus novatrices, tant en architecture qu’en urbanisme.

Cet appel à projets donne une visibilité à des réalisations low-tech, frugales et participatives. Des projets « pionniers », innovants sur la programmation, l’architecture, la technique ou les modes de faire, qui osent sortir des cadres établis pour répondre à l’urgence climatique et sociale.

Ces réalisations témoignent de l’engagement des acteurs sur le terrain pour une transition climatique, sociale, écologique et économique. En prouvant une nouvelle fois, par l’expérience, que des solutions alternatives existent et sont déjà mises en œuvre, pour concevoir et construire des lieux de vie à la fois sains, économes et écologiques.

Les 28 opérations frugales sélectionnées en 2021

Pour l’édition du OFF 2021, 94 équipes ont répondu à l’appel à projets.  La sélection s’est déroulée en deux temps.
Dans un premier temps, 8 Comités de sélection régionaux se sont réunis. Puis, dans un second, un Comité interrégional, composé de membres de chacune des associations organisatrices[1] a établi la liste définitive, avec l’appui de 2 personnalités expertes : Yves Perret, architecte DPLG et Armand Dutreix, bureau d’études techniques Biodynamiqe.

Pour cette 6ème édition, le jury a sélectionné 28 projets, dont 14 lauréats, répartis essentiellement en France métropolitaine mais aussi 2 projets en zone tropicale, à Mayotte et au Viêt Nam. Il a remarqué par ailleurs 14 autres projets, afin de partager un retour d’expérience probant, ou valoriser une technique particulière : : un bâtiment démontable en paille ; un ouvrage d’art urbain rafraîchissant en matériaux biosourcés et de réemploi ; un mini habitat écologique expérimental, pour n’en citer que quelques-uns. (voir la liste ci-après).

Objectif : « un grand pas de côté est nécessaire pour répondre aux enjeux climatiques »
Comme les années précédentes, la sélection 2021 fait ainsi la part belle aux matériaux biosourcés (ossature bois, isolation paille, béton de chanvre, etc.) et de réemploi. Plusieurs projets offrent un éventail des démarches d’habitat participatifs, sinon d’ateliers créatifs avec les usagers, des expérimentations participatives grâce à des modes de faire locaux et des installations légères, afin de permettre d’explorer les nouveaux usages (chantiers ouverts, structures éphémères, espaces modulables et flexibles, etc.).

La nouveauté réside surtout dans l’intégration des problématiques révélées par la crise liée à la Covid-19. « En ces temps de pandémie, l’anticipation est un critère qui a pris toute son importance », précise le communiqué publié le 3 mai 2021 par les organisateurs.
Les projets intègrent par ailleurs « plus que jamais » la notion de frugalité, qu’il s’agisse d’anticiper le contexte futur mais aussi de favoriser « l’approche holistique, la sobriété » et l’utilisation de matériaux de récupération et en circuits courts ; parfois en mettant en œuvre des ressources « ayant poussé in situ ». 
Enfin, « le critère du hors-standard » s’est exprimé pour permettre la gestion durable de l’eau, à travers par exemple le choix de structures en bambou et d’un bassin de filtration en phyto-épuration dans un village ne disposant pas d’assainissement.

Les 14 projets lauréats

8 opérations de bâtiment neuf :

2 projets en zone tropicale :

3 projets de réhabilitation :

3 projets urbanisme/paysage :

Les 14 projets remarqués

A suivre au 4ème trimestre 2021 :

  • Les journées du Off du DD seront organisées par les associations dans plusieurs villes de France, y compris dans les DOM/TOM ;
  • Les 14 projets lauréats seront dévoilés en vidéo lors des journées du Off du DD ;
  • Les 28 projets retenus seront également mis en valeur dans les Cahiers du OFF 2021.

Pour en savoir plus :
> Retrouver tous les projets candidats sur le site internet dédié : www.leoffdd.fr
> Télécharger ci-après le Communiqué de presse du OFF du DD

[1] Organisateurs : L'Iceb (Institut pour la conception écoresponsable du bâti) et CO2D (Collectif démarche durable), ont créé le OFF du DD en 2012. Les deux structures ont depuis été rejointes par 9 associations régionales, EnvirobatBDM (PACA), Ekopolis (Ile-de-France), Envirobat Occitanie et Odéys (Nouvelle Aquitaine), Ville & aménagement durable (VAD en Auvergne-Rhône-Alpes), NOVABUILD (Pays de la Loire), Envirobat CentreRéseau breton Bâtiment Durable et Frugalité Réunion (La Réunion).

Publié le 11.05.2021 - Modifié le 07.07.2021
0 commentaire

Donnez votre avis

(Source : www.leoffdd.fr)
Ecole des Collines en pisé, bois et paille à Miribel (26), Lauréat du OFF du DD 2021. Architectes : Design & Architecture (mandataire) et Nama Architecture (associé)
Communiqué OFF du DD 2021