Transition écologique

Transiscope : une cartographie en ligne des acteurs, projets et lieux en faveur de la transition écologique et solidaire

Un collectif d’associations a créé Transiscope, le portail web des alternatives, pour accélérer la mise en réseau des acteurs et les synergies entre les projets au service de la transition sociale, écologique et solidaire. Cette plateforme propose de manière inédite une cartographie des initiatives citoyennes dans les territoires.
screenshot_2019-11-27_la_carte_-_transiscope.png
(transiscope.org)
La carte de Transiscope

A l’origine de ce projet collaboratif, une dizaine d’organisations de la société civile[1] qui ont travaillé pendant deux ans à la conception de Transiscope, un portail web qui met en lien des porteurs de projets et des citoyens en recherche d’initiatives écologiques et solidaires.

Le principe de Transiscope est de réunir les données sur la transition sociale, écologique et solidaire disponibles sur Internet mais jusqu’alors collectées par différentes structures, afin de les valoriser auprès du public.

Le portail propose ainsi une cartographie unique qui regroupe une multitude d’initiatives, désignées « alternatives », selon huit grand thèmes inhérents aux enjeux de la transition[2] :

  1. Ecologie, Alimentation et Energie
  2. Culture, Médias et Lien social
  3. Bien-être physique et personnel
  4. Citoyenneté, droits, solidarités
  5. Education, formation
  6. Habitat et urbanisme
  7. Modes de déplacements
  8. Economie sociale et solidaire

Cette plateforme open source est une manière de pouvoir s’outiller de manière transversale sur la transition écologique et solidaire. Le recensement sur une seule carte de la plupart des données liées à la transition écologique et solidaire permet à chacun de découvrir les différentes initiatives engagées sur son territoire, que ce soit au niveau local ou national. C’est aussi un moyen de visualiser les territoires où les initiatives manquent encore, et qui nécessiteraient le développement d’actions concrètes pour répondre aux différentes problématiques rencontrées en matière de logements, d’équipements de proximité et de santé, de gestion des déchets, etc.  Par ailleurs, il devient plus facile de repérer ce qui existe déjà quelque part pour le recréer dans son territoire, ou au contraire, de réaliser qu’il est possible de rejoindre un mouvement existant.

Depuis son lancement en octobre 2018, Transiscope a réuni plus de 22 000 « alternatives qui constituent des réponses concrètes à une crise systémique », parmi lesquelles de nouvelles formes d’habitat et d’urbanisme. On retrouve en particulier des démarches de citoyens et de professionnels investis dans une autre manière d’envisager le vivre-ensemble par le prisme de projets urbains, et mobilisés sur les questions d’habitat alternatif, en milieu rural ou urbain : de manière non exhaustive, des projets menés en matière d’habitat participatif, d’habitat groupé et de mutualisation des espaces. Plus largement, Transiscope référence des projets réalisés grâce à l’intelligence collective, au réemploi, aux circuits courts mais aussi les acteurs contribuant à ces modèles d’habitat et d’urbanisme plus économes en ressources naturelles et énergies (conception bioclimatique, utilisation de matériaux biosourcés et d’énergies renouvelables, recyclage et réemploi de matériaux, …).

De nombreux acteurs intervenant dans l’acte de bâtir engagés pour la transition y sont référencés : acteurs de l’écoconstruction spécialisés (construction paille, bois, chanvre, ...), architectes, bureaux d’études,  entreprises du BTP, entreprises spécialisées dans le récupération et le réemploi des déchets de chantier, installateurs d’équipements techniques (chauffage, ECS, ventilation, …) etc.

Au-delà de réunir sur une seule carte l’intégralité des alternatives existantes, le but à terme, est de donner accès au fil d’actualité des associations agissant en faveur de la transition écologique et solidaire et à leurs événements, « pour accélérer les mises en lien entre les gens et les idées ».

  • Pour retrouver les initiatives en faveur de la transition écologique et solidaire (en France et à l’étranger),  rendez-vous sur www.transiscope.org/carte-des-alternatives 
  • Pour contribuer (si vous souhaitez faire connaître votre alternative ou toute autre alternative intéressante), vous avez la possibilité de les proposer directement en ligne pour qu'elles soient répertoriées et cartographiées par les sources de Transiscope (Cap ou pas Cap, Près de Chez Nous, Alternatibas locaux...).

 

---

Collectif Transiscope : Alternatiba, Assemblée Virtuelle, le CAC, Cap ou Pas Cap, Colibris, le CRID, le MES, Utopia, le WARN, RIPESS, socioeco , ResiWay

Un projet soutenu par l’Ademe  et la FPH (Fondation Charles-Léopold Mayer pour le progrès de l’homme).

 

[1] Alternatiba, Assemblée Virtuelle, le CAC, Cap ou Pas Cap, Colibris, le CRID, le MES, Utopia et le WARN

[2] Au sein de ces huit thématiques, il y a différentes sous-catégories permettant à l’usager d’affiner ses recherches

 

Etude de cas -
Publiée le 27.11.2019 - Modifié le 27.11.2019