Transition écologique

REPAR 2 : Le réemploi passerelle entre architecture et industrie

REPAR est un programme de Recherche et Expertise sur le réemploi en construction, piloté par Bellastock en partenariat avec l'ADEME et le CSTB. Entre 2014 et 2018 REPAR 2 a permis d'impliquer les acteurs de la construction dans l'un des grands enjeux de la transition écologique : inscrire la fabrique de la ville au coeur d'une nouvelle dynamique d'économie circulaire.
REPAR 2
(ADEME)
REPAR 2

Le secteur de la construction est le premier consommateur de ressources et le premier producteur de déchets (227,5 millions de tonnes pour le BTP dont 42,2 Mt pour le secteur du bâtiment). Les enjeux de développement d'une économie circulaire sont très forts dans ce secteur pour répondre aux besoins de construction tout en réduisant la consommation de ressources et la production de déchets. De nombreux leviers sont possibles depuis la conception jusqu'aux filières de gestion des produits en fin de vie.

REPAR est le programme de Recherche et Expertise sur le réemploi en construction, piloté par Bellastock en partenariat avec l'ADEME et le CSTB.

Entre 2014 et 2018 REPAR 2, 2ème volet du programme, a permis d'impliquer les acteurs de la construction dans l'un des grands enjeux de la transition écologique : inscrire la fabrique de la ville au coeur d'une nouvelle dynamique d'économie circulaire. A l'avant-garde des projets urbains et architecturaux, plusieurs dizaines de références réemploi ont été produites et expertisées, avec la contribution de nombreux maîtres d'ouvrages, praticiens, évaluateurs techniques et chercheurs (Seine-Saint-Denis Habitat, Encore Heureux, BTP Consultants, le CREIDD, le LERM...).

Les trois objectifs du projet de recherche sont les suivants : Optimiser et massifier l'offre de réemploi en construction grâce à un guide méthodologique et un catalogue technique à destination des maîtres d'ouvrages et des maîtres d'oeuvre ; Contribuer à l'actualisation des outils de l'architecte et de l'expert du réemploi, pour permettre sa mise en oeuvre dans un projet d'architecture et d'urbanisme ; Vérifier la faisabilité d'assemblages en réemploi, par la mise en oeuvre de solutions techniques et l'établissement d'un protocole de caractérisation des matériaux.

REPAR pose aujourd'hui les bases d'outils de projet et d'un dialogue commun entre tous les acteurs de la construction, pour commander, prescrire, mettre en oeuvre, évaluer et assurer des composants d'ouvrage en réemploi.

En outre, un fort accent a été mis sur l'expérimentation à travers la conception et la réalisation de nouveaux composants d'ouvrage en réemploi. Le laboratoire de Bellastock, Actlab, a accueilli à cet effet quelques 300 stagiaires chantiers en cinq ans. Dans le temps du programme, une option "réemploi" a été ouverte en Licence et Master à l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris-Belleville et plusieurs modules de formations professionnelles pour les MOA et MOE ont été mis en place.


Vous trouverez dans l'ouvrage REPAR, largement illustré (6 PDF) :

  • Un cadre et une méthode pour commander et prescrire le réemploi, dans une logique opérationnelle, avec les cahiers des charges pour la réalisation de diagnostic ressource, de fiche technique réemploi et de référentiel technique pour la filière.
  • Une modélisation socio-économique et un indicateur ressource qui valident les performances d'une solution réemploi en comparaison à une solution neuve.
  • Un catalogue de ressources techniques. Il comprend deux référentiels techniques génériques et simples, qui permettent de mettre en oeuvre des produits de réemploi de béton, peu importe le projet, peu importe le gisement ; et 14 fiches techniques sur le réemploi d'éléments de construction, évaluées par un Bureau de contrôle.
  • Et de nombreux schémas, tableaux explicatifs et 14 retours d'expérience !

Retrouvez les actes du colloque ; la présentation de ces actes et le résumé de la restitution du 4/04/2018 en vidéo.

Documents à télécharger

Ressource -
Publiée le 21.03.2019 - Modifié le 21.03.2019