Transition écologique

Quel(s) matériau(x) choisir pour une isolation écologique ?

Pour faire le bon choix de matériau écologique, La Maison Ecologique a établi un tableau comparatif global des isolants indiquant pour chacun le conditionnement, l’utilisation, les caractéristiques isolantes et techniques, le bilan environnemental et le prix.
biosources.jpg
(source : La maison écologique)
Isolants bio-sourcés

Lors d’une rénovation comme lors d’une nouvelle construction, il est important de réussir l’isolation pour contribuer au confort estival comme hivernal et limiter la facture énergétique du ménage. 

Une isolation réussie intègre un ensemble de critères qui visent à la fois l’efficacité énergétique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ces enjeux sont considérables quand on sait que le bâtiment est le secteur le plus consommateur d’énergies en France, avec plus de 40% des consommations énergétiques, et le deuxième secteur le plus émetteur de gaz à effet de serre avec 27% des émissions nationales (en considérant les émissions indirectes, liées à la production d’énergie consommée dans les bâtiments).[1]

Pour viser les objectifs de décarbonisation dans le secteur du bâtiment, un des leviers principaux reste l’isolation efficace des bâtiments. Mais avant de se lancer dans des travaux d’isolation ou de rénovation énergétique, il est nécessaire de prendre en compte les attentes du projet et de mener une réflexion dès sa conception afin de choisir le bon matériau isolant.

Mais, lequel choisir ? Comment choisir l’isolant pour réussir l’isolation écologique d’un bâtiment ? 

Le choix de l’isolant se fait au cas par cas, en fonction à la fois du support mais aussi d’un ensemble de facteurs spécifiques au projet (terrain, climat, orientation, architecture, disposition des pièces…) pour optimiser la consommation d’énergie du bâtiment. 

Au-delà de critères techniques, le choix de l’isolant doit également tenir compte des exigences relatives aux enjeux environnementaux, sociaux et de santé (réduction des consommations et dépenses énergétiques, durabilité du matériau, non toxicité du matériau, faible empreinte environnementale du matériau, etc.).

Si l’on prend en compte l’ensemble de ces critères, au niveau environnemental et social, les isolants les plus performants sont des matériaux biosourcés issus de la biomasse végétale ou animale.

Pour aider à faire le bon choix d’isolant et accompagner la mise en œuvre de matériaux naturels, La Maison Ecologique, revue consacrée aux questions sur l’habitat écologique et les énergies renouvelables, a élaboré un numéro spécial intitulé « Tout savoir sur l’isolation écologique ». Ce numéro permet d’avoir un aperçu des isolants disponibles sur le marché en présentant leurs caractéristiques, les techniques de mises en œuvre et les avis des professionnels.

Parmi les documents proposés, des tableaux comparatifs et des fiches pratiques délivrent un ensemble d’informations techniques et économiques pour réussir l’isolation thermique tout en visant l’isolation écologique.

Pour vous guider dans le choix de l’isolant, retrouverez ci-dessous trois documents ressources, extraits de la revue de La Maison Ecologique, pour vous guider dans le choix de l’isolant :

 

  1. Coût des produits isolants

La Maison Ecologique a établi un tableau comparatif du coût des produits isolants hors pose pour une résistance thermique R = 5 M2. K/ W.

Les matériaux biosourcés ne figurent pas nécessairement parmi les plus chers. Sur les 5 isolants les moins chers, 3 sont biosourcés : la ouate de cellulose soufflée, la paille de blé (en petites bottes) et les textiles recyclés (à souffler).

 

  1. Comparatif global des isolants

Pour faire le bon choix de matériau, La Maison Ecologique a établi un tableau comparatif global des isolants indiquant pour chacun le conditionnement, l’utilisation, les caractéristiques isolantes, les caractéristiques techniques, le bilan environnemental et le prix.

 

  1. Des « cartes d’identité » des isolants les plus courants

La Maison Ecologique propose des cartes d’identité des isolants biosourcés (ainsi que d'isolants conventionnels) présentant pour chacun des matériaux, ses caractéristiques, ses avantages et ses inconvénients, dont il faut tenir compte pour une performance optimale.

Les biosourcés :

  1. Le chanvre
  2. Le lin
  3. La fibre de bois
  4. La ouate de cellulose
  5. Les balles de céréales
  6. Le coton recyclé
  7. La paille de blé
  8. Le liège
  9. La laine de mouton

Les conventionnels :

  1. Ouate de polyester
  2. La laine de roche
  3. La laine de verre
  4. Le polystyrène
  5. Le polyuréthane

 

 

Pour en savoir plus :

>> Retrouver la maison écologique sur internet : www.lamaisonecologique.com
>> Retrouver le guide « Tout savoir sur l’isolation écologique » : www.lamaisonecologique.com/categorie-produit/numero-special




 

[1] Données inscrites dans la Stratégie Nationale Bas-Carbone La transition écologique et solidaire vers la neutralité carbone (version projet 2018), portée par le Ministère de la transition écologique et solidaire.

À télécharger
Coût des produits isolants hors pose
Tableau comparatif global des isolants
Fiches d'identité des isolants
Ressource -
Publiée le 16.10.2019 - Modifié le 16.10.2019