La valeur du point

Tableau récapitulatif de la valeur du point régulièrement mis à jour par le service juridique du CNOA. Sa valeur est négociée par les organisations syndicales dans le cadre des  commissions paritaires régionales.
Reconversion de bureaux à Paris
(© photo : Sergio Grazia / source : Archicontemporaine.org)
Reconversion de bureaux à Paris - Quentin Fruchaud architectures

Téléchargez le Tableau récapitulatif des valeurs du point 2018-2019 :
 

Valeur du point 2018 et 2019

Ce tableau récapitulatif est régulièrement mis à jour par le service juridique du CNOA.
Il expose les valeurs du point pour 2018 et 2019, département par département. 


Rappel généralités
La valeur du point permet de calculer, en la multipliant par le coefficient hiérarchiques de la grille de classification instituée par la convention collective, la valeur minimale du salaire brut mensuel pouvant être versé à un salarié.

Sa valeur est négociée par les organisations syndicales dans le cadre des  commissions paritaires régionales. Elle est fixée annuellement et s’applique uniformément dans la région. Mais il est possible de prévoir des valeurs différentes par département. Elle est publiée officiellement sur le site http://www.legifrance.gouv.fr/ dans la rubrique convention collective des entreprises d’architecture (textes salaires).

Précisions
Toutefois, comprendre la valeur du point n’est pas toujours aisé, c’est pourquoi le Conseil national de l’Ordre tient à apporter les précisions suivantes : 

 1. Application et extension :
Pour les employeurs adhérents à un syndicat d’employeur signataire de la convention (UNSFA et/ou Syndicat de l’Architecture), la signature d’un accord régional par le syndicat auprès duquel adhère l’employeur rend applicable la nouvelle valeur du point à la date d’effet prévue dans l’accord. Dans la pratique, la date d’effet est généralement fixée au 1er janvier.
 
Pour les employeurs n’adhérant auprès d’aucune organisation syndicale, l’application obligatoire de la nouvelle valeur du point ne débutera qu’à compter de la publication de l’arrêté d’extension de l’accord publié au Journal Officiel (bien évidemment rien n’interdit à un employeur de décider librement d’appliquer une valeur du point non encore étendue).
 
2. Pas de rétroactivité :
Juridiquement, l’extension d’un accord ne donne pas lieu à une application rétroactive de la valeur du point. 

La valeur ainsi étendue va donc concerner l’année en cours voire l’année suivante jusqu’à l’extension de la nouvelle valeur de point.
 

 
À télécharger
Valeur du point 2018 et 2019
La convention collective des entreprises d'architecture
Publié le 02.05.2006 - Modifié le 19.12.2019