Revoir le webinaire "Numérique et architecture : la solution gagnante !"

Mercredi 2 novembre, le rendez-vous mensuel des webinaires de la profession portait sur le BIM et la conception architecturale via les process de la maquette numérique : bonnes pratiques, acteurs, outils, stratégies d'agence, contrat, responsabilité, honoraires. A revoir !
webinaire-bim.png

Le numérique a transformé l’environnement et le mode de production des agences d’architecture. Ce webinaire d’une heure aborde les bonnes pratiques et la stratégie d’agence à développer pour optimiser la conception et la conduite des projets à l’aide des nouveaux outils numériques. Vous faites peut-être déjà du BIM sans le savoir ! Réponse lors du webinaire… 

Revoir le webinaire ci-dessous :
 

(ou regarder directement sur Youtube)

Programme :

Animation du webinaire par Julien Vincent, Conseiller national de l'Ordre

  • Introduction, par Roland Marques, Conseiller national de l'Ordre
  • Concevoir en numérique : Quels acteurs, quelle organisation ? Quels outils? Quelle méthode ?, par Olivier Celnik, Conseiller national de l'Ordre
  • Travailler futé en numérique, par Patrick Thomas, Architecte, Atelier d’Architecture Vivarchi
  • Bon à savoir ! Contrat, responsabilité, honoraires, par Benoît Gunslay, Juriste au Conseil national
  • Séance de Questions-Réponses


 

Publié le 07.11.2022 - Modifié le 22.11.2022
2 commentaires

Donnez votre avis

Un rendez-vous incontournable du numérique , une orientation que la France ne peut désormais plus rater. 

Le webinaire montre encore une fois bien que le BIM est avant tout un outil très utile sur les projets  (plutôt de grande envergure) où beaucoup d'intervenants techniques sont à coordonner. La complexité de certains de ces projets est néanmoins sujette à caution, et n'est pas un gage de qualité, qu'elle soit architecturale, de conception ou d'exécution...

On a bien compris que le BIM devrait servir à améliorer la qualité, qui pêche parfois parce que le travail de projet a été insuffisant... de là à vouloir garantir que ce travail soit effectué en s'affranchissant à chaque fois du très lourd travail de modélisation numérique tridimensionnelle complète peut conduire à des débauches d'énergie (et des coûts) qui seraient une sorte d'insulte à l'intelligence humaine... Regardons certaines réalisations historiques (avec ou sans guillemets...) ; elles demeurent exemplaires sans avoir dû passer par une conception BIM...

Il y a des évolutions qui demandent à être considérées avec un recul très circonspect ; essayons aussi d'aller à l'essentiel dans ce que nous devons concevoir en vue de construction et de ne pas systématiquement intégrer toutes les options possibles, spécialement lorsqu'elle n'apportent que des pierres à l'ouvrage d'un certain consumérisme, pas forcément du meilleur aloi...

 

Christophe Perrier

(CNOA)
Webinaire "Numérique et architecture : la solution gagnante !"