Transition écologique

Les propositions de Négawatt pour baisser de 13% la consommation d’énergie en France

Pour l’association Negawatt, 30% des consommations d’énergie peuvent être économisées dans les secteurs résidentiel et tertiaire en deux ans, en agissant notamment sur les situations de gaspillage énergétique.
negawatt.jpg

Alors que le gouvernement s’est fixé l’objectif d’une réduction de 10% des consommations d’énergie en deux ans dans le cadre de son « Plan sobriété énergétique », l’association Négawatt a pris au mot ce défi et proposé des solutions concrètes et chiffrées.

Rappelons que Négawatt est connue pour ses scénarios qui, dès 2003, ont inclus la notion de sobriété et identifié ses leviers pour construire des trajectoires énergétiques.

Négawatt publie donc une première liste d’actions mobilisables dès cet hiver dans différents secteurs, et notamment celui du bâtiment.

Nous présentons ci-dessous une courte synthèse des mesures ayant trait à la réduction des besoins de chauffage dans les bâtiments. D’autres mesures sont aussi proposées pour une meilleure utilisation des systèmes (éclairage, eau chaude sanitaire, appareils électrodomestiques, ventilation et climatisation, réseaux informatiques, etc.).

Négawatt insiste d’abord sur la nécessaire priorisation des actions à engager au regard des gains énergétiques potentiels, ainsi que sur l’articulation des actions de très court terme liées à la crise avec des politiques structurantes de sobriété à moyen terme. L'association met aussi l'accent sur l'accompagnement des acteurs et des ménages et sur la cohérence de la communication pour remplir ces objectifs.

Le secteur résidentiel, qui représente 30 % de la consommation d’énergie en France, est le premier visé par ces mesures. Le chauffage compte pour 60% des consommations d’énergie de ce secteur résidentiel.

Pour exploiter ce « gisement » de sobriété, Négawatt propose d’abord un volet comportemental en commençant par le respect de la consigne de chauffage des logements à 19°C : abaisser les températures de 1° à 2°C permettrait d’économiser 8 à 16% des consommations de chauffage. Négawatt propose également d’adapter les vêtements portés en intérieur à la saison (8% de réduction de la consommation de chauffage), de réduire la consigne de température de 2°C la nuit (3 de réduction) et de réduire la température de 2°C en cas d’absence ainsi que de chauffer uniquement les pièces occupées (3 à 4 % de réduction).

Négawatt liste ensuite des mesures sur la structure des logements : la pose de films isolants sur les simples vitrages (3 à 4 % de réduction), le renforcement de l’étanchéité à l’air des logements en réduisant les infiltrations des fenêtres et portes (6 % de réduction), et l’isolation des combles perdus (3 à 4 % de réduction).

Négawatt émet des préconisations également pour les bâtiments tertiaires (16% de la consommation d’énergie en France). Pour ce secteur, la limitation de la consigne de chauffage à 19 degrés permettrait de générer pas moins de 28% de réduction des besoins de chauffage, et l’arrêt du chauffage en inoccupation 8%. En complément Négawatt propose de responsabiliser un “référent sobriété” par bâtiment et des visites “maîtrise de l’énergie” pour le chauffage et eau chaude sanitaire.

>> Voir l’ensemble des propositions de Négawatt

Ressource -
Publiée le 04.10.2022 - Modifié le 04.10.2022
0 commentaire

Donnez votre avis

© Négawatt - www.negawatt.org
Scénario négaWatt 2022