Créer en Montagne

Échange avec Claire Grangé et Guy Rey-Millet en présence de Pernette Perriand-Barsac et Jacques Barsac. Animé par Arnaud Dutheil.
Le 26 avril 2016
- Bonlieu, Scène Nationale, Annecy
invitation.jpg

Le livre

La Charlotte Perriand, créer en montagne collection Portrait, n°7

Auteur Claire Grangé, témoins Guy Rey-Millet, Gaston Regairaz

248 pages dont 150 illustrations, éd. Caue 74, avril 2016, 20 euros.

 

Charlotte Perriand (1903-1999) occupe une place singulière dans la lignée des architectes qui construisent en montagne au XXe siècle. Celle qui participe de toutes les avant-gardes, qui parcourt le siècle et le monde, qui garde l’esprit en éveil, n’a pas cessé de créer en montagne une oeuvre à nulle autre égalée. Passionnée par la montagne qu’elle pratique assidûment, skieuse et sportive avant la mode, elle met son expérience d’alpiniste au service de la création architecturale. De ses premières recherches sur l’architecture de loisirs des années 1930, à la station des Arcs en Savoie dans les années 1970, elle perfectionne un art de vivre en altitude et décline le sens premier de la fonction du refuge, celui de l’abri bien aménagé. Seule ou au sein d’une équipe, elle conçoit l’urbanisme, l’architecture, l’architecture intérieure comme un tout, une continuité, un aller-retour entre intérieur et extérieur.

Fidèle à la modernité de ses choix, Charlotte Perriand privilégie l’harmonie de l’habitat et le ressourcement apporté par la nature. Créatrice reconnue et admirée aujourd’hui au XXIe siècle, son oeuvre en montagne est plus que jamais contemporaine. C.G.

Claire Grangé travaille au Comité d’organisation des Jeux olympiques d’hiver de 1992, puis est nommée directrice du musée de la Maison des Jeux olympiques d’hiver à Albertville (Savoie). Elle assure les responsabilités de commissaire d’expositions sur des thèmes liés à l’aménagement en montagne, l’urbanisme et l’architecture des stations de ski, les sports d’hiver et l’olympisme. En 2007-2008, elle conçoit l’exposition Charlotte Perriand et la montagne. Résidente des Arcs (Savoie) depuis 1968, elle participe au devenir de la station par son implication au sein de l’Union des copropriétaires d’Arc Pierre Blanche et y enseigne le ski.

Guy Rey-Millet, architecte-urbaniste au sein de l’Atelier d’architecture en montagne (AAM), il participe à la réalisation de nombreux projets en montagne et particulièrement en Savoie. Il rencontre Charlotte Perriand en 1966, aux premières heures de la station des Arcs. Il s’ensuivra une passionnante collaboration et une solide amitié.

Gaston Regairaz (1930-2013), architecte-urbaniste, il rejoint l’Atelier d’architecture en montagne (AAM) en 1958 où se déroule toute sa carrière. Pendant plus de vingt ans, jusqu'en 1989, il travaille sur la plupart des projets d'Arc 1600 et d'Arc 1800 en équipe avec Charlotte Perriand..

 

Quand ?

Jeudi 21 Avril 2016 | 18h30

 

Où ?

  • Bonlieu Scène Nationale,
  • Annecy,
  • salle de création Gabriel Monnet, 1 rue Jean Jaurès.
Publié le 26.04.2016 Par CROARA
0 commentaire

Donnez votre avis

mariec
Créer en Montagne