Transition écologique

Rapport annuel 2018 de l’Observatoire Mondial de l’action climatique non-étatique

Réalisé par l’Association Climate Chance Ce premier rapport de l'Observatoire Mondial de l'action climatique non-étatique s’appuie sur les savoirs existants, en réalisant la synthèse de près de 1000 références issues de rapports mondiaux de think tanks, ONGs et OIG, de bases de données, de littérature scientifique et de presse spécialisée.
Rapport annuel 2018 de l’Observatoire Mondial de l’action climatique non-étatique
(www.climate-chance.org)
Rapport annuel 2018 de l’Observatoire Mondial de l’action climatique non-étatique

Unique par son importance, ce rapport met en évidence l’impressionnant fourmillement d’initiatives à travers le monde. Il croise politiques publiques et actions non-étatiques dans les principaux secteurs d’émissions (Cahier 1), s’intéresse plus spécifiquement à l’action territoriale (Cahier 2) et aux nouveaux outils financiers (Cahier 3). Il se fonde sur les données et études disponibles pour tenter de mieux comprendre les évolutions récentes des émissions de gaz à effet de serre, étape nécessaire pour crédibiliser les scénarios de stabilisation du climat.

Le rapport est constitué de 3 cahiers 

  • Cahier 1 : L’action sectorielle : Réalisé en collaboration avec des experts des secteurs et des pays étudiés, les 23 fiches qui composent le Cahier 1 apportent au lecteur des analyses synthétiques de secteurs majeurs d’émissions, à l’échelle globale ou d’un pays, identifient les dynamiques à l’œuvre et mettent en lumière les initiatives remarquables prises à travers le monde par les acteurs non-étatiques.
     
  • Cahier 2 : La mobilisation territoriale : Le Cahier 2 dresse un panorama de l’action climatique mise en œuvre par les collectivités territoriales et leurs réseaux internationaux, et se compose de 3 sections. 
    La Section 1 « Les progrès des initiatives mondiales » identifie les principales conventions et réseaux internationaux de collectivités et analyse l’état de leurs engagements et l’impact de leur action à partir du reporting de leurs membres. Elle propose également un éclaircissement des méthodologies de comptabilité carbone et des plateformes de reportings existantes.
    La Section 2 « Des résultats territoriaux » présente 24 cas d’études de villes et régions du monde qui se sont récemment illustrés par des résultats ou des actions remarquables de réduction des émissions.
    La Section 3 « Le Tour du monde en 80 bonnes pratiques », met en lumière une sélection d’actions territoriales nouvellement engagées ou ayant récemment présenté des résultats probants sur 10 objets d’action environnementale et climatique.
     
  • Cahier 3 : L’implication des acteurs de la finance : Ce cahier décrit, à l’échelle mondiale l’action climatique des trois métiers de l’industrie financière – investissement, banque et assurance –, l’essor des produits et services financiers qui contribuent à la transition bas carbone et aborde les nouvelles approches de régulateurs financiers pour orienter les capitaux et réduire les risques liés au changement climatique dans le système financier. Il s’appuie sur plus de 100 études récentes et de référence pour mettre en valeur des initiatives exemplaires, individuelles ou collectives.


>> En savoir plus et télécharger tous les documents : https://www.climate-chance.org/observatoire-de-laction/rapport2018/

Ressource -
Publiée le 25.03.20191553503915