JEUNE TITULAIRE DU DIPLOME D'ARCHITECTE FORMEE AUPRES DES LABORATOIRES AECC ET CRATERRE

écologie/matière/détails/beauté/chantier/terre crue

Je m’appelle Marion Morcelet, jeune diplômée en architecture de l’école nationale supérieure d’architecture de Grenoble. Passionnée par l’acte de concevoir et de bâtir dans le respect de la nature, des Hommes et du patrimoine,  je cherche à travailler au sein d’une agence comme la vôtre qui agit localement sur l’existant de notre territoire. Ayant allié jusqu’ici pratique et théorie, conception et construction je suis en soif d’apprendre encore et toujours des autres et de l’expérience afin d’améliorer mes compétences et donner le meilleur de moi-même dans la vie de l’agence. 
    
    Voici en quelques mots mon parcours pour vous permettre de mieux connaître mes aspirations et expériences. J’ai été formée au sein du master Architecture Environnement et Cultures Constructives (AECC) qui, en lien  avec le laboratoire international de la construction en terre (CRATERRE), pensent une architecture soutenable au service des habitants dans le respect et la  bonne connaissance de la matière pour bâtir des édifices sains, en harmonie avec leur environnement. (culturel, naturel, historique etc...).
    
    Ainsi, durant un an et demi, et au sein d’un équipe pluridisciplinaire, j’ai eu la chance de concevoir et construire  TERRA NOSTRA. Ce prototype d’ habitat social écologique, modulable et transportable est exclusivement fait de terre crue et de bois et fut exposé dans le cadre du congrès international TERRA 2016 à Lyon.  A travers cette expérience, j’ai vécu toutes les étapes d’un projet d’architecture  que ce soit au sein de l’équipe OPC lors de la phase de conception/expérimentation que sur le chantier lors de la phase de construction. C’est lors de ce projet,  à travers un travail intense engageant autant l’acte de faire que celui de penser,  que j’ai pris conscience de la cristallisation collective, esthétique et technique qu’est la phase de chantier. Au centre de tout bâtiment, c’est là que la matière prend forme et texture, que le trait se transforme, que les détails prennent sens. Cette expérience quotidienne du terrain fût un tournant déclencheur dans ma volonté de participer à cette équilibre commun qu’est le chantier. Cela a  également éveillé une passion  des savoirs faire et de la mise en œuvre de la matière que je souhaiterai développer et mettre en pratique sur des projets neufs comme de réhbalitation. Permettre à des édifices aux beautés sobres et  aux matières naturelles de prendre vie me semble riche et  porteur de sens dans notre société actuelle.  En effet, imaginer des ambiances spatiales, comprendre la matière  et sa logique, décrypter les techniques constructives, travailler collectivement avec les artisans,  sont des choses passionnantes que j’esquisse à travers le projet (en cours) de la maison d’Ozillac 
    
    Cependant cette passion du détail et des temporalités de construction s’inscrit et ne fait sens que dans sa relation avec une pensée plus globale et pluridimensionnelle. En effet, si la responsabilité de l’architecte est de bâtir des édifices beaux, sûrs et respectueux, le sens du métier est de réfléchir et questionner les établissements humains au sens large. C’est pourquoi au cours de mon parcours j’ai pu réfléchir à la question de « l’habité sur terre » aujourd’hui, dans la situation de crise écologique que l’on sait, autant de manière philosophique et théorique (mémoire, lecture), que productive, créative et immersive (voir book PFE et LES PERISCOPES) . Je souhaite garder cette capacité à créer, questionner, réfléchir, et mettre en relation les différentes échelles et dimensions contextuelles  pour nourrir les projets dans le travail en agence. Cela en y alliant les réalités économiques, temporelles, politiques et administratives du processus de projet français.  
    
    Cette volonté d’ouverture et de comprendre en profondeur, pour agir au mieux, m’a amenée durant cette dernière année à aller sur le terrain en m’engageant bénévolement dans diverses associations traitant de différentes manières la question de l’habité des plus démunis. (sujet abordé lors de mon PFE que je voulais approfondir) Cela m’a apportée énormément humainement mais également en terme d’adaptation, d’autonomie, de prises d’initiatives et d’immersion dans d’autres milieux aux façons de travailler et de penser différentes. En effet, au cours de mon parcours, j’ai aimé vivre tout type de collaboration allant de l’effervescence d’un groupe de 50 personnes au travail en binôme, et cela  autant avec des architectes que  des personnes d’autres orientations professionnelles.  Je serais donc heureuse de pouvoir collaborer au sein de l’agence, avec les différents acteurs, pour parvenir collectivement à un projet de qualité. 

En espérant pouvoir échanger avec vous à travers une rencontre, je vous prie d’agréer mes salutations distinguées. 

Marion Morcelet.

Publié le 28.09.2018 - Modifié le 28.09.2018

Informations et contact

AnnonceurMarion Morcelet
Adresse77 rue de la croix rouge41000BLOIS
Mobile0669926962
Emailmarionmorcelet@yahoo.fr

Publier une annonce

Vous souhaitez publier une annonce sur architecte.org ?
Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
S'inscrire

Dernières offres