Le projet « Architecture 2007 »

Présentation du Projet

Le projet « Architecture 2007» a été lancé par le Conseil national de l’Ordre des Architectes, à Bruxelles, en décembre 2005. Il se présentait comme une force de proposition et un outil de dialogue avec les candidats et les formations politiques pour les élections présidentielles, législatives et municipales de 2007 et 2008.

Il a été construit à partir de l’attente de nos concitoyens exprimée par un sondage effectué par l’Institut IFOP pour le Conseil National de l’Ordre des Architectes en mars 2006 mais aussi et surtout des rencontres organisées avec des experts, élus politiques par les conseillers ordinaux tout au long de l'année 2006.

Les programmes des formations politiques ont également été analysés, car les hommes politiques comme les architectes sont des médiateurs qui doivent transformer la demande sociale en projet. Ces programmes, au delà de leurs différences évidentes, reflètent donc là aussi les aspirations de notre société et les valeurs dominantes ou émergentes chez nos concitoyens : responsabilité, liberté de choix des consommateurs, autonomie, confiance, besoin de démocratie participative, respect de l’environnement et du développement durable.

Les propositions des architectes sont issues de ces groupes de travail mais aussi de travaux antérieurs comme Le livre blanc des Architectes, les travaux des commissions des conseils national et régionaux de l’Ordre. Elles ont été formulées pour répondre à l’attente des français pour le court et moyen terme, sans renier pour autant la vocation avant-gardiste des architectes dans notre société.


Ce que les architectes demandent

Les Français et leurs élus demandent plus de libertés et de responsabilités. L’habitat, l’urbanisme et le cadre de vie doivent être abordés dans cet esprit et s’ouvrir à l’expérimentation et à la recherche.

Les architectes s’engagent à mettre au service de la collectivité leur art et leurs compétences pour permettre un développement harmonieux du cadre de vie, respectueux des nouvelles exigences environnementales et des valeurs du développement durable dont ils se portent garants.

Dans cette perspective, ils demandent donc la mise en œuvre :

D’espaces de liberté pour la maîtrise d’ouvrage et l’architecte, en expérimentant par exemple, des zones pilotes en matière d’urbanisme, là où la réglementation inadaptée dissuade aujourd’hui l’aménagement citoyen (c’est le cas des périphéries immédiates des petites villes.)

De clauses de « rendez-vous » le plus en amont possible des projets, entre la maîtrise d’ouvrage et les architectes pour éviter des erreurs coûteuses à la collectivité.

De concertation systématique entre les maîtres d’ouvrage et les architectes permettant d’intégrer toutes les demandes de la collectivité sans passer par une accumulation de normes et, cela particulièrement dans le domaine du développement durable.

D’une véritable politique de diffusion de la culture architecturale pour asseoir sur des bases solides, ces libertés nouvelles.

Téléchargez le projet Architecture 2007


Visitez le Blog www.architecture2007.com devenu depuis www.manifestepourlesvilles.com