echelle_batiment.jpg
(© photo : David Arraez / source : Archicontemporaine.org)
Résidence logements THPE à Château-Thierry - Eric Pace Architecte

A l’échelle du bâtiment

L'architecture et l'urbanisme, moteurs de la transition écologique : 2. A L'ECHELLE DU BATIMENT
Publié le 02.10.2020 - Modifié le 04.03.2021
Comment massifier la rénovation ? Quelles politiques publiques pour la favoriser ? Comment l’architecture peut-elle rendre la rénovation compétitive face à la construction neuve ?
Ecoles, bureaux, comment limiter les risques épidémiques, garantir la qualité de l’air intérieur, éviter les pathologies associées au bâtiment ? Quelles mesures pour le confort d’été ? Comment en cas de crise, anticiper et assurer la sécurisation des bâtiments (accès, logistique, modularité, polyvalence, etc.) ?
Comment intégrer la prévention des aléas liés risques majeurs (sanitaire, inondations, séisme, etc.) dans l’acte de construire pour assurer la sécurité des usagers, pour réduire les dommages aux biens, les coûts de remise en fonctionnement ? quelles mesures pour rendre le bâtiment plus rapidement adaptable et réutilisable ? Comment rendre un bâtiment partiellement autonome pour permettre d’assurer sa fonctionnalité en cas de perturbations (coupure sur les réseaux d’électricité, d’eau, etc.) ?
Quelle architecture et quel accompagnement pour permettre la flexibilité et l’appropriation des espaces par les habitants ? quelles évolutions du cadre technico-réglementaire nécessaires pour permettre la réversibilité et l’évolutivité des bâtiments collectifs (copropriétés) ?
Comment construire et rénover plus, moins cher et mieux ?
Comment construire frugal au plus près des usages ? Comment favoriser l’autonomie énergétique d’un bâtiment ? Comment optimiser les flux pour éviter les pertes de charge ? Quelles solutions pour favoriser le suivi et l’optimisation des consommations des bâtiments performants ? Quels acteurs associer (MOA, MOE, BE, exploitant, usagers, etc.), à quelle phase ? Quels outils à disposition ?
Quels matériaux ? pour quels usages, quelles performances ? Comment mobiliser et structurer les filières locales ?
Quels modes d’émergence, de développement et de portage des projets ? Comment rendre l’expérimentation accessible à tous, quelle que soit la taille des structures et des projets ? Comment développer et faire valoir la R&D pour massifier les expérimentations, et généraliser les expérimentations significatives ? Quelles aides à disposition ? Quelles assurances ? Quelles pistes possibles et/ou évolutions nécessaires pour lever les obstacles à l’expérimentation (administratifs, juridiques, économiques, etc.) ?