RE 2020 : risques et solutions

Publié le 20.01.2023 - Modifié le 03.02.2023
Format Pédagogique

Tarif

Tarif unique : 800 € net de taxe
Public

Architectes et partenaires divers de conception (Bureaux d’études, économistes...)

Lieu

CREPA BOURGOGNE FRANCHE-COMTE
56 rue du Transvaal
21000 Dijon

Dijon
Session
Du 23 mars au 24 mars 2023
Appréciation globale
AFNOR Certification  Conformité en Formation Professionnelle version 1
Objectifs de la formation
  • Connaître les grandes lignes qui sous-tendent la RE 2020 et les aspects susceptibles de modifier les pratiques

 

  • Connaître le détail du calcul de l’impact carbone des composants de façon à pouvoir mesurer l’intérêt de l’agence de le réaliser ;

 

  • Sensibiliser aux modifications organisationnelles de l’équipe de maîtrise d’œuvre ainsi qu’aux diverses pré­cautions contractuelles.

Programme de la formation

Module : RE 2020 : risques et solutions

Journée 1 : 

 

Présentation des objectifs et des participants

·        Présentations réciproques des participants et du formateur et recueil des attentes

·        Présentation de la formation

 

1.          Généralités et aspects énergétiques

Objectif : Connaître les nouveautés de la RE 2020 par rapport à la réglementation précédente. En déceler les risques en vue d’anticiper les évolutions nécessaires des pratiques.

—   Les textes applicables
—   Exigences énergétiques
—   Zooms divers

 

2.          Aspects environnementaux

Objectif : Connaître plus spécifiquement les nouveaux indicateurs environnementaux d’une opération. En déceler les risques en vue d’anticiper les évolutions nécessaires des pratiques.

— Généralités sur l’ACV

— ACV et RE 2020

— Base INIES et FDES / PEP

— Le Calcul ACV concrètement

 

3.          Interrogations

Objectif : Identifier les risques générés par la RE 2020 susceptibles d’impacter les aspects organisationnels, économiques et contractuels des missions et conditions d’exercice de maîtrise d’œuvre.

— Généralités

— Aspects organisationnels

— Aspects économiques

— Aspects contractuels

 

 

 

Journée 2 : La journée 2 se caractérise par de nombreux exercices d’application et de réflexion.


Démonstration de la saisie d’un projet

Objectif : Appréhender en quoi consiste pratiquement la saisie d’un projet en vue de calculer son impact carbone réglemen­taire.

—   Présentation de la saisie des composants d’un projet sur logiciel Elodie

 

1.          Exigences et contrôles de la conformité des travaux

Objectif : Connaître les obligations relatives au respect des exigences énergétiques et environnementales lors de l’achèvement des travaux pour déterminer les mesures adéquates à prendre... lors du DCE

—   Obligations et justificatifs à fournir à l’achèvement des travaux

—   Conditions nécessaires à une conformité réglementaire énergétique et environnementale

—   Exercice sur les attitudes à adopter en fonction de 4 situations potentielles

—   Clauses techniques et administratives à incorporer dans les DCE

 

2.          Stratégie de projet du contrat signé au DCE

Objectif : Savoir co-construire une méthodologie de conception pour satisfaire du premier coup aux obligations énergétiques et environnementales RE2020 dans une stratégie de projet.

—   Attestation à fournir lors du dépôt de permis de construire

—   Les acteurs et leurs rôles

—   Exercice d’organisation

 

3.          Précautions contractuelles (de la potentialité d’un projet à la signature du contrat)

Objectif : Savoir appréhender les outils, notamment contractuels, permettant de minimiser les risques de la RE2020.

—   Risques et solutions avec le maître d’ouvrage (exercice)

—   Risques et solutions entre les co ou sous-traitants

—   Exemples de clauses et d’outils contractuels (documents appropriables remis)

 

Conclusions de la formation

— Reprise des attentes formulées en début de formation et tour de table interrogatif sur le ressenti de chaque participant.

 

Version 5 - 27 mai 2022

 



Méthodes pédagogiques :         

Acquisition de bases théoriques par présentations en vidéo-projection et mise en situation autour d’une étude de cas destinée à mettre en évidence les interactions entre les acteurs. Méthodes participatives visant à développer l’interactivité entre participants et formateur et entre participants.

 

Documents fournis :     

L’ensemble des présentations avec divers documents complémentaires au format pdf remis sur mémoire USB ou téléchargeables.

Différents documents contractuels appropriables par les architectes aux formats Word et Excel

Formateur
Jacques ALLIER

Plus d'informations

Niveau de professionnalisation visé

Action d'acquisition, d'entretien ou de perfectionnement des connaissances

Contexte de la formation

La nouvelle réglementation énergétique et environnementale rend obligatoire l’impact carbone de la construc­tion et de son exploitation.
 
Si ce dernier ne pose aucune difficulté, le calcul de l’impact carbone de la construction elle-même cache une redistribution du rôle des acteurs de la maîtrise d’œuvre qui aura des conséquences posi­tives ou négatives pour les architectes. En effet, le calcul environnemental conférera à l’acteur en charge de celui-ci un pouvoir évident sur la maîtrise des projets.
 
Si les architectes veulent conserver cette maîtrise, il est essentiel qu’ils connaissent le mode de calcul de cet indi­cateur, soit pour réaliser le calcul eux-mêmes, soit en le déléguant à un partenaire de conception. Dans ce cas, il conviendra de définir collégialement une méthode de conception efficace préalable indispensable à la détermina­tion d’une juste répartition des missions et de leurs coûts entre les acteurs sans qu’aucune entité de maîtrise d’œuvre n’en fasse les frais.
 
Éminemment pragmatique, la formation aborde à travers des exercices individuels et en groupes le processus de conception et son efficacité, depuis l’éventualité d’une mission jusqu’à l’achèvement des travaux.
La formation répond en partie aux connaissances mentionnées sur le « référentiel des compétences attendues d’un architecte relatives à la performance énergétique et la qualité environnementale du cadre bâti »
 
Cette formation sera animée par Jacques Allier, consultant en performance énergétique. Des réalisations à chauffage solaire des années 70 aux bâtiments passifs des années 2006-2010, Jacques ALLIER s’est toujours attaché à concevoir des ouvrages frugaux énergétiquement, les maisons individuelles constituant un terrain d’expérimentation de choix. Jacques Allier a été membre du conseil régional de l’ordre des architectes de Franche-Comté de 1990 à 1998 dont il fut le Président et membre du conseil national de l’ordre des Architectes de 1998 à 2002.
 

Pré-requis

Aucun

Durée
14 heures
Modalités d'évaluation de la qualité de la formation
Modalités pédagogiques : Les formations se déroulent en présentiel ou en distanciel. Un questionnaire pédagogique est envoyé avant la formation pour recueillir les besoins des stagiaires. Ce questionnaire est envoyé au formateur avant la formation afin qu
Modalités d'évaluation des acquis de la formation
Établissement d’une attestation de stage
Modalités pédagogiques
En inter-entreprise
Organisme
Adresse

56 rue du Transvaal, 21000 DIJON

Nom du contact
Céline GHERBI
Tél.
06 61 96 33 74
Cadre réglementaire de la construction *
Sur le même sujet