Tarif

610€ H.T (non assujetti à T.V.A) € net de taxe
610€ HT (non assujetti à T.V.A) € ht
Public

Architecte

Lieu

Maison du Roi René - 6 rue Grivolas 84000 AVIGNON

AVIGNON
Sessions
Du 15 mai au 17 mai 2019
Du 03 décembre au 05 décembre 2018
Du 27 novembre au 29 novembre 2019
Objectifs de la formation

Les bâtiments anciens, qu’ils relèvent du patrimoine monumental ou du patrimoine quotidien, vernaculaire, présentent bien souvent un état structurel différent de celui de leur construction d’origine.

Entre modifications liées à l’évolution dans l’usage du bâtiment et pathologies liées à des évènements extérieurs, il importe de pouvoir lire l’état structurel de l’édifice qui se présente devant nous.

Cette lecture se fait à plusieurs niveaux et passe par une compréhension globale des mécanismes de fonctionnement des différents éléments structurels, composants de l’édifice. 

L’examen visuel constitue le premier niveau de lecture. Il déterminera la nécessité d’aborder des investigations complémentaires.

Il est donc indispensable, avant toute intervention, de réaliser une investigation sur l’ensemble du bâti et de comprendre les problèmes globalement.

La première partie du module de formation s’attachera à présenter les objectifs et modalités de cette investigation.

Ensuite, sont développées les pathologies les plus courantes par type d’ouvrage et de structure.

Enfin, les solutions de confortement seront exposées.

Leur présentation, de même que la démarche adoptée face aux problèmes rencontrés, s’inscrira dans un constant positionnement face au développement durable et une démarche intégrant ses préconisations.

Programme de la formation

A. PRESENTATION DU DIAGNOSTIC

Les objectifs d’un diagnostic résident dans l’évaluation :

  • des désordres de l’ouvrage et des ouvrages alentours,
  • de la solidité des structures,
  • des problèmes d’étanchéité,
  • de la sécurité des personnes.

Pour les atteindre, le diagnostic devra disposer de plusieurs outils :

  • un relevé géomètre spécifique prenant en compte volumes, déformations, matériaux, pathologies …,
  • des auscultations ou encore des sondages,
  • une connaissance générale du bâti et de son histoire.

Ces données permettront d’établir :

  • des schémas statiques (initial et actuel),
  • des descentes de charges avec répertoire des différents éléments, de leurs contraintes et de leurs déformations.

B. PRINCIPES GENERAUX DE LA REHABILITATION

L’intervention sur le bâti ancien doit respecter les principes suivants :

- modifier, le moins possible, le « fonctionnement » du bâtiment,

- surcharger, le moins possible, l’ouvrage,

- modifier, le moins possible, la position du barycentre.

 

Elle doit également et impérativement suivre un ordre d’intervention :

- assurer la stabilité « ficeler »

- assurer le report des charges jusqu’aux fondations

- assurer l’étanchéité du clos et du couvert       

 

Elle présuppose le repérage de l’immeuble dans l’espace et le temps, ainsi qu’une connaissance fondamentale des savoir faire et matériaux, des techniques de construction.

- comportement et caractéristiques des principaux matériaux du bâti ancien

pierre (pierre de taille, moellon), bois, terre, liants

C. DESCRIPTION, REPERAGE ET ANALYSE DU COMPORTEMENT STATIQUE DES COMPOSANTS STRUCTURELS

  • Fondations
  • Maçonneries (murs épais, minces …)
  • Planchers
  • Arcs, voûtes
  • Charpentes

L’étude des composants structurels sera complétée par l’analyse de leurs modes constructifs et celle de leurs assemblages.

D. PRINCIPALES PATHOLOGIES

  • Tassements différentiels
  • Poussées horizontales
  • Mécanismes de fissuration
  • Pertes de matière
  • Désordres liés à la présence d’eau

 

Dans le bâti ancien, les désordres les plus courants sont liés à l’action de l’eau.

Notions élémentaires de climatologie, circulation de l’eau dans les matériaux poreux permettront d’aborder les phénomènes de dégradations et leurs typologies.

E. SOLUTIONS DE REPARATION / CONFORTEMENT

Il s’agit d’identifier les mesures préventives et curatives les plus appropriées.

Les interventions les plus courantes seront commentées :

  • Coulinage et renforcement des maçonneries
  • Couture des fissures
  • Réparation et renforcement des planchers

F. QUEL BATI POUR QUEL PROJET ?

  • Peut-on restructurer les volumes existants ?
  • Peut-on adapter les structures et intégrer des équipements techniques ?
  • Comment peut-on traiter l’enveloppe extérieure ?

 

Formateur
Evelyne BALLION - Architecte du patrimoine & DPLG - Expert judiciaire prés la Cour d'appel de Bordeaux

Plus d'informations

Niveau de professionnalisation visé

Attestation de formation

Niveau d'entrée requis

NON

Contexte de la formation

Alternance de théorie et pratique

Pré-requis

Aucun

Durée
21 heures
Modalités d'évaluation de la qualité de la formation
Fiche d'évaluation
Modalités d'évaluation des acquis de la formation
Contrôle des connaissances
Modalités pédagogiques
Diaporama Circuit de visite Etudes de cas
Organisme
Adresse

6 rue Grivolas

Nom du contact
Céline VARIS
Tél.
0490855982
Sur le même sujet