Pathologies et durabilité du bois dans la construction

Publié le 30.11.2018 - Modifié le 24.04.2019

Tarif

MODULE 1-ADHÉRENT : 295 € net de taxe
MODULE 1- NON ADHÉRENT : 325 € net de taxe
MODULE 1+2 - ADHÉRENT : 570 € net de taxe
MODULE 1+2 - NON ADHÉRENT : 610 € net de taxe
Public

Architectes

Lieu

Ordre des architectes du centre
44/46 quai Saint-Laurent
45000 Orléans

Session
Du 25 avril au 26 avril 2019
Datadock
Programme de la formation

Module : Pathologies et durabilité du bois dans la construction /MODULE 1 : Les principaux agents de dégradation du bois dans la construction – Durabilité naturelle et classes d’emploi du bois

Présentation des principaux agents de dégradation du bois dans la construction :

1) Insectes à Larves Xylophages :

    Principales espèces causant des dégradations aux bois d’œuvre

    Biologie et cycle de développement (saisonnalité, essences de bois sensibles et résistantes)

    Typologie et identification des dégâts

 

2)Termites :

   Principales espèces européennes (termites souterrains et de bois sec) et cartographie de leur distribution en France

   Biologie et cycle de vie

   Modes de développement et de propagation dans le bâtiment

   Typologie et identification des dégâts

 

3) Champignons :

    Principaux champignons dégradant le bois dans la construction (mérule et autres champignons le pourritures, les champignons de discoloration : moisissures et bleuissement)

    Biologie et conditions de développement

    Typologie et identification des dégâts

 

Durabilité naturelle et classes d’emploi du bois

1)Durabilité naturelle :

   Définition de la durabilité naturelle des essences / du matériau bois

   Les principes d’évaluation et de la classification

 

2)Classe d’emploi des bois :

   Définitions européennes et françaises des classes d’emploi

   Comment croiser les notion de durabilité naturelle et de classe d’emploi : l’aptitude à l’usage des bois

 

 

 



Cette formation sera animée par Magdalena Kutnik, biologiste de formation, elle a obtenu en 2004 le grade de Docteur en Sciences de la Vie pour ses travaux réalisés à l’Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte (Tours) sur la génétique et l’évolution des termites souterrains en Europe.

Elle travaille depuis 2005 à l’Institut Technologique FCBA (Forêt Cellulose Bois-Construction Ameublement) à Bordeaux, et occupe actuellement les fonctions de responsable du Laboratoire de Biologie et du Chargée de profession du secteur « Durabilité-Préservation du Bois ». Magdalena Kutnik est par ailleurs présidente du comité technique européen de normalisation CEN/TC 38 « Durabilité du bois et des matériaux dérivés » depuis 2010 et membre actif du comité miroir français.

Ses apports en formation concernent principalement les domaines suivants : connaissances du bois et des agents de dégradation biologique (insectes – termites en particulier et champignons du bois) ; connaissance de la durabilité naturelle et conférée du bois, ainsi que des systèmes de protection traditionnels et innovants (modification du bois, durabilité par le design …); connaissance de l’environnement réglementaire et normatif français et européen en lien avec la durabilité et la préservation du bois.


Module : Pathologies et durabilité du bois dans la construction/MODULE 2 : Approche de la maîtrise de la durabilité du bois dans la construction

Approche de la maîtrise de la durabilité du bois

 

1) Les bases de la préservation préventive du boisLes principaux produits de préservation et leur mode d’action

    Les principaux procédés de traitement des bois

    Compatibilité du produit/procédé de préservation et de l’essence de bois choisie

    Cadre normatif et réglementaire de l’autorisation et de l’évaluation des produits de traitement du bois

 

2) Cadre règlementaire français : mesures préventives obligatoires, conséquences sur la construction et l’usage du bois

    Loi « termites »  

    Loi « Alur » (mérule)

 

3) Principales techniques de protection du bois et leur mise en pratique :

    Durabilité naturelle

    Préservation biocide traditionnelle

    Le rôle des finitions

    Nouveaux procédés de protection du bois (traitements thermiques, procédés de modification du bois)

    Règles de bonne pratique et durabilité par la conception : systèmes drainants, choix de la mise en œuvre

 

4) Synoptique décisionnel pour une protection durable de l’ouvrage



Cette formation sera animée par Magdalena Kutnik, biologiste de formation, elle a obtenu en 2004 le grade de Docteur en Sciences de la Vie pour ses travaux réalisés à l’Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte (Tours) sur la génétique et l’évolution des termites souterrains en Europe.

Elle travaille depuis 2005 à l’Institut Technologique FCBA (Forêt Cellulose Bois-Construction Ameublement) à Bordeaux, et occupe actuellement les fonctions de responsable du Laboratoire de Biologie et du Chargée de profession du secteur « Durabilité-Préservation du Bois ». Magdalena Kutnik est par ailleurs présidente du comité technique européen de normalisation CEN/TC 38 « Durabilité du bois et des matériaux dérivés » depuis 2010 et membre actif du comité miroir français.

Ses apports en formation concernent principalement les domaines suivants : connaissances du bois et des agents de dégradation biologique (insectes – termites en particulier et champignons du bois) ; connaissance de la durabilité naturelle et conférée du bois, ainsi que des systèmes de protection traditionnels et innovants (modification du bois, durabilité par le design …); connaissance de l’environnement réglementaire et normatif français et européen en lien avec la durabilité et la préservation du bois.

Formateur
Magdalena KUTNIK

Plus d'informations

Contexte de la formation

Cette formation vise à approfondir les connaissances des apprenants sur la durabilité du bois, les agents de dégradations biologiques, les techniques de protection du bois dans la construction (traitements biocides du bois, traitements innovants, prévention constructive) et la réglementation (loi « termites », loi Alur, Règlement Européen sur les produits biocides).

Durée
14 heures
Modalités d'évaluation de la qualité de la formation
Présentation didactique en salle Méthode de formation participative basée sur l’échangeEvaluation sur support : quizz, études de cas…
Modalités d'évaluation des acquis de la formation
Établissement d’une attestation de stage
Adresse

44/46 quai St Laurent

Nom du contact
DOS SANTOS Ludivine
Tél.
02 38 54 08 96
Sur le même sujet