Le rôle de l’AMU (assistant maître d’usage) - De l’écoute à la concertation

Publié le 24.05.2022 - Modifié le 17.08.2022
Format Pédagogique

Tarif

Tarif : 700 € ht
Public

Acteurs du cadre de vie et de l'aménagement

Lieu

Nantes (dans l'attente du lieu exact de formation)

Session
Du 10 octobre au 11 octobre 2022
Programme de la formation

Module : Le rôle de l’AMU (assistant maître d’usage) - De l’écoute à la concertation

Jour 1

  • Appréhender les outils de la communication pour une bonne concertation
  • Développer ses compétences relationnelles pour un débat fructueux
  • Développer sa présence et sa confiance

 

Présentation

Exposé des objectifs et du programme

Le cadre règlementaire de l’AMU et le champs de ses interventions

Repérer les difficultés rencontrées dans le rôle de AMU

Caractéristiques et typologie du public, difficultés rencontrées 

 

Préparer la réunion de concertation 

Se concerter ? pourquoi faire ?

Les objectifs précis

Un public ciblé

Un retour cohérent et une prise en compte des demandes

 

Méthodologie de réunion

Convocation, réseau ? cible ?

Lieu adapté, support, documents

Timing

Restitution

Maitre de séance et secrétaire de séance

 

Maîtriser son langage verbal et non verbal 

La fluidité verbale, la syntaxe de la communication orale,

Adapter son discours au public et aux circonstances (langage, style)

Les techniques vocales : volume, intensité, articulation, rythme, intonation, débit.

La gestuelle et la présentation : attitude, geste, regard, expression, cohérence, discordance avec l'auditoire.

 

Rendre son intervention attractive

Maximiser les premières minutes,

Accueil de l’ambiance et de ses contraintes

Illustrer le projet rendre accessible

Sortir du jargon technique

 

Dialoguer avec l'auditoire

Rappel du contexte et des enjeux

Recueil des besoins, attentes, peurs, croyances ?

Ouvrir aux questions,

-       Les réponses aux questions et objections,

-       Etre assertif, développer une écoute active

-       Reformuler 

Faire préciser la demande pour consigner les besoins/questionnement

 

Gérer les situations difficiles pour un débat constructif

Maîtriser son émotivité, et utiliser toutes ses capacités pour entendre une difficulté, désamorcer l'agressivité,

Répondre aux objections, tenir compte de tout le monde

Outils : Faire écrire toutes les questions/ brainstorming ?

Support de communication à prévoir

 

La gestion du stress

Les points d’appui

Gestion de la respiration

Savoir fédérer et impliquer

Garder son attention malgré les éléments perturbateurs (bruit, pas de micro, public agité…)

 

Jour 2 

  • Savoir gérer les personnalités difficiles et cerner les besoins pour avance ensemble
  • La parole devant le groupe
  • Savoir répartir la parole et prendre en compte le collectif
  • Maîtriser la gestion du stress et des émotions devant un groupe

 

Les normes qualité en vigueur

Apport des normes actuelles 

Comment gagner en efficacité dans l’utilisation du batiment ?

Analyse des habitudes de fonctionnement de chacun

Outils d’analyse à disposition ?

 

L’animation, la conduite du groupe

Exemple : travaux en sous- groupe/restitution

L'adéquation à l'autonomie du groupe : faire parler pour impliquer

La gestion de la parole et des interventions, réguler et reformuler.

Recentrer sur les objectifs, maintenir le cadre 

 

Ecoute et reformulation (exercices en binôme)

Les outils de la dynamique de groupe

Impliquer- recentrer-accueillir

Construire avec les participants/usagers

Passer de l’opposition à l’apposition

 

La conclusion 

Conclure les échanges

La formalisation des travaux réalisés, le plan d’action pour les suite à donner

La synthèse globale

Les retours aux participants ? pistes de suivi ? forum discussion ?

 

Le contrat progrès et pistes d’amélioration

 

Evaluation orale et écrite de la journée

 



La méthode pédagogique alterne étude de cas, réflexion sur ses pratiques, analyse de situations réelles, apports théoriques sur des mises en situation interactives menées par les participants en toute bienveillance.

De nombreux échanges et mises en situation seront proposés et travaillés par le groupe. Conseils personnalisés du formateur pendant ces deux journées.

 

Formateur
Philippe LUSTEMBERGER

Plus d'informations

Niveau de professionnalisation visé

Action d'acquisition, d'entretien ou de perfectionnement des connaissances

Contexte de la formation

Depuis quelques années, à côté du duo : maîtrise d'ouvrage et maîtrise d'œuvre, la parole est de plus en plus donnée à l'utilisateur final : l'habitant, le riverain, le commerçant qui fera vivre le bâti. Cette écoute permet, tant au porteur du projet qu'à son concepteur de connaître les attentes et les besoins de celui qui utilisera le bâtiment mais aussi d'impliquer ce dernier dans son lieu de vie, d'en faciliter l'appropriation et de créer une dynamique fertile.
Les quartiers durables pointent au moins deux limites du processus traditionnel de fabrication du bâti. Une fois le chantier fini, les performances des bâtiments lors de l'exploitation sont rarement atteintes. De plus, les attentes des usagers ont évolué et le bâti ne répond plus à leurs exigences. L'assistance à la maîtrise d'usage (AMU) permet, à la suite d'une démarche de consultation et d'écoute dans la phase de réalisation, de contourner ces limites.
À la fois approche, méthode et missions professionnelles, l'AMU vise à intégrer les besoins et les aspirations des usagers. Ainsi, l'usager est associé à certains choix du maître d'ouvrage ou de la maîtrise d'œuvre qui auront un impact sur son futur cadre de vie bâti. Cette écoute et association favorise à la fois l'appropriation du lieu de vie, l'établissement de liens avec les acteurs techniques et de la conception, et au final permet de concilier durablement confort, sobriété, performance et qualité de vie.
En 2013, les membres du réseau national de l'AMU ont choisi cet acronyme pour faire écho à l'assistance à la maîtrise d'ouvrage (AMO). Il permettait de conférer une identité appropriable par les professionnels du bâtiment et de valoriser la place des usagers au sein des projets de construction. 
 
Approfondir cette thématique avec la formation :
Initiation à la démarche participative

Pré-requis

Aucun

Durée
14 heures
Modalités d'évaluation de la qualité de la formation
Avant le début de la formation, les prérequis pour participer à l’action seront vérifiés à partir des renseignements demandés sur la fiche d’inscription. Il peut également vous être demandé de compléter un questionnaire de positionnement, afin de permettr
Modalités d'évaluation des acquis de la formation
Établissement d’une attestation de stage
Modalités pédagogiques
En inter-entreprise
Organisme
Nom du contact
Cécile PEROCHAUD
Tél.
07 64 07 34 41
Management de l'Agence / de son activité *
Sur le même sujet