La lumière artificielle dans le projet architectural

Publié le 27.02.2019 - Modifié le 22.04.2019

Tarif

Tarif unique : 300 € net de taxe
Public

• Architecte DPLG

• Architecte du patrimoine

• Pour ceux qui sont appelés à être en relation avec des professionnels de l’éclairage
 

Lieu

CREPA BOURGOGNE FRANCHE-COMTE
56 rue du Transvaal
21000 Dijon

Session
Le 04 juin 2019
AFNOR Certification  Conformité en Formation Professionnelle version 1
Objectifs de la formation

• Identifier les fondamentaux de l’éclairage et sensibiliser aux enjeux de l’éclairage dans l’architecture


• Comparer les effets de la lumière

• Conseiller sur les différentes ambiances et mises en scènes possibles grâce à la lumière

 

Programme de la formation

Module : La lumière artificielle dans le projet arcghitectural

Introduction

• La lumière (l’onde lumineuse, le visible, Spectre électromagnétique, la diffusion)


• La vision (perception/interprétation,
Caractéristique de l’œil, sensibilité de l’œil)

 

Les bases de la lumière

• La Colorimétrie (diagramme de chromacité, température de couleur, rendu des couleurs, synthèse additives et soustractives)

• La Photométrie (éclairement et luminance, intensité lumineuse, courbes photométriques)

• Les caractéristiques du matériel

 

Le vocabulaire lié à la lumière

• Introduction à l’ergonomie visuelle (confort visuel, cycle circadien)


• Les effets lumineux

• Les tendances architecturales (mots clés)

 

Les nouvelles technologies

• Matériel intérieur

• Matériel extérieur

 

Seront abordés :

• Technologie LED

• Projection d’images et d’effets

• Changement de couleurs

• Vidéoprojection

 



• Visualisation des effets lumineux

 

Formateur
Sylvain BIGOT

Plus d'informations

Niveau de professionnalisation visé

Action d'acquisition, d'entretien ou de perfectionnement des connaissances

Contexte de la formation

La lumière est profondément attachée à l’architecture et au paysage. Naturelle, elle joue sur les volumes, révèle, rythme, glisse, éternellement changeante et furtive. Artificielle, elle redéfinit le bâti, l’extrait du néant obscur, le magnifie.
A la croisée de nos préoccupations contemporaines, la lumière est source et conséquence d’enjeux majeurs : l’énergie, la santé, le bien-être, la qualité d’usage. Après un siècle illuminé, le XXIe sera peut-être celui de la nuance, du mieux voir plutôt que du tout voir, celui de la maîtrise des ambiances.
Dans la perspective d’une démarche globale, en architecture et paysage, la lumière devra utiliser au mieux les potentialités de l’environnement immédiat (masques, végétation etc.) tout en veillant à minimiser la consommation en énergie. Ainsi, l’écriture même des bâtiments et des paysages pourrait s’en trouver renouvelée.
 
Concepteur lumière et Scénographe (espace urbain), 20 ans d’expérience dans l’éclairage urbain et paysager

Pré-requis

• Avoir une expérience de “terrain” en construction neuve ou en réhabilitation
• Être sensible aux enjeux de la lumière architecturale
 

Durée
7 heures
Modalités d'évaluation des acquis de la formation
Établissement d’une attestation de stage
Modalités pédagogiques
En inter-entreprise
Organisme
Adresse

56 rue du Transvaal, 21000 DIJON

Nom du contact
Yvelise JOSEPH
Tél.
06 61 96 33 74
Sur le même sujet