L'humidité dans le bâti ancien : faire des choix pour des bâtiments sains et pérennes

Publié le 05.02.2019 - Modifié le 21.02.2019
Région

Tarif

Plein tarif : 320 € net de taxe
Public

Architectes, techniciens, ingénieurs, maîtres d’ouvrage, artisans.

Lieu

CREPA Normandie
8 rue de l'épicerie
76000 Rouen

Session
Le 14 mars 2019
Objectifs de la formation

o   Acquérir les bases du sujet "Humidité dans les parois"

o   Connaître les principes adaptés à une isolation par l’extérieur, à une isolation par l’intérieur, et dans le cas de parois ossature bois

o   Comprendre le fonctionnement du mur ancien, et repérer les solutions d’interventions selon ses éventuelles fragilités, avec un focus spécifique sur les pans de bois, murs maçonnés en briques artisanales et industrielles, silex, pierres calcaire +/- tendres et mâchefer.

Et plus largement réaliser, à partir d’exemples apportés par les apprenants, qu’il existe une logique / des principes qui, s’ils sont respectés, éloignent des situations à risques

Programme de la formation

Module : L'humidité dans le bâti ancien : faire des choix pour des bâtiments sains et pérennes

o   L’humidité dans le bâtiment

o   Comprendre les transferts d’humidité dans les parois

o   Comportement à la vapeur / grandeur caractérisant les matériaux

o   Comportements à l’eau / grandeurs caractérisant les matériaux

o   Où sont les risques de condensations ? (Point de rosée)

o   Cas de l’ITE, des parois ossature bois, de l’ITI

o   Le mur ancien est-il spécifique ?

o   Focus sur plusieurs types de murs anciens (pans de bois, murs maçonnés en briques artisanales et industrielles, silex, pierres calcaire +/- tendres et mâchefer)

o   Conclusion développée & échanges à partir de cas concrets (dont études de cas apportés par les apprenants)

o   + Ressources & Annexes (les supports sont remis suite à la formation)



Plus d'informations

Contexte de la formation

L'humidité et les transferts de vapeurs d'eau dans le bâti ancien sont responsables de nombreuses pathologiques. Ces phénomènes sont amplifiés lors de la rénovation énergétique de ces bâtiments et posent de nombreuses questions aux concepteurs comme aux metteurs en œuvre. Il faut bien distinguer ce qui relève de l'eau sous forme liquide et des transferts de vapeur d'eau. Comment identifier et évaluer les pathologies liées à ces phénomènes ? Comment concilier performance énergétique et systèmes constructifs traditionnels ?

Pré-requis

Aucuns

Durée
7 heures
Modalités d'évaluation de la qualité de la formation
Modalité d'évaluation : Attestation de formation Modalité pédagogique : Présentations théoriques (explication des phénomènes de manière illustrée…), exercices pratiques / études de cas, nombreux échanges, travaux en petits groupes, reportage photos
Modalités pédagogiques
En inter-entreprise
Organisme
Nom du contact
Lucie Dorange
Tél.
02.35.71.86.73