GÉRER LES PROBLÈMES DES MICROORGANISMES DANS LES BÂTIMENTS HISTORIQUES

Publié le 03.12.2020 - Modifié le 24.06.2021
Format Pédagogique

Tarif

ADHÉRENT (MA) : 610 € net de taxe
NON ADHÉRENT (MA) : 650 € net de taxe
Public

Architectes

Lieu

Ordre des architectes du centre
44/46 quai Saint-Laurent
45000 Orléans

Orléans
Session
Du 01 juillet au 02 juillet 2021
Qualiopi
Objectifs de la formation

Les principaux objectifs de cette formation sont de faire le point sur les microorganismes que l’on peut rencontrer in situ mais également d’apprendre à mieux gérer et prévenir un problème de développement anarchique au cas par cas en fonction des différentes situations et possibilités d’interventions comme : la régulation du climat et ses apports, les moyens de détection, le traitement et les moyens de prévention à mettre en œuvre.

Programme de la formation

Module : Gérer les problèmes des microorganismes dans les bâtiments historiques

1ère journée

-Accueil, tour de table et présentation

 

-Partie théorique (Faisl Bousta)

                     •   Les microorganismes :

                                              Les moisissures,

                                              Les basidiomycètes,

                                              Les microalgues et les lichens,

 

                      •   Les conditions environnementales et les microorganismes

                      •   Les moyens de luttes contre les microorganismes et les précautions à prendre.

                      •   Actualité recherche sur les traitements,

                      •   Les mesures de préventions et d’assainissement (conservation préventive).

 

-Tour de table et bilan de la journée de formation

 

2ème journée

 

-Accueil, tour de table et présentation

-Partie théorique (Stéphane Moularat )

                      •    Outils de détection de développement fongique par les Composés Organiques Volatils.

 

-Travaux pratiques dans un monument (à déterminer)

Pour que les participants puissent profiter au mieux des appareils à disposition, deux ou trois groupes de travail seront mis en place pour alterner dans l’après-midi entre :

                      •     Essais de détection avec Bioguess. (1h30)

                      •     Discussions et retours d’expérience des participants (1h30)

                    

 

 - Bilan de la formation et questions

 



Cette formation sera animée par Faisl Bousta et Stéphane Moularat

 

Faisl Bousta est ingénieur d’étude, responsable du pôle microbiologie au Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques.
Stéphane Moularat est ingénieur d'étude et de recherche, responsable du secteur Métrologie des aérocontaminants. Centre Science Scientifique et Technique du Bâtiment, Champs sur Marne, France.

Formateur
Faisl / Stéphane BOUSTA / MOULARAT

Plus d'informations

Niveau de professionnalisation visé

Action d'acquisition, d'entretien ou de perfectionnement des connaissances

Contexte de la formation

Dans un contexte général de changement climatique, d’urbanisation avec imperméabilisation des sols, de manque d’entretien général des bâtiments…les monuments sont de plus en plus soumis à des développements anarchiques de microorganismes et le traitement chimique ne constitue pas une réponse suffisante et satisfaisante à ces situations. En outre, la réglementation sur l’utilisation des biocides est de plus en plus drastique et des solutions alternatives sont à prendre en considération.
Pour mieux savoir comment lutter, il est alors indispensable de connaitre les différents microorganismes, leurs conditions d’ implantation et  de développement pour pouvoir mettre en place des mesures de prévention afin d’ éviter leur présence dans nos monuments.
Lorsqu’elles sont présentes, il est alors indispensable de connaitre les moyens de détection et de remédiation que l’on peut mettre en place de façon à pouvoir agir avant qu’il ne soit trop tard. Enfin, dans le cas d’un développement anarchique savoir comment gérer la situation et comment choisir le traitement le plus approprié pour y faire face.

Durée
14 heures
Modalités d'évaluation de la qualité de la formation
Méthodes actives et participatives. Etudes de cas de contamination et les moyens mises en place pour la remédiation, exemple de moyen de prévention et travaux pratiques avec les outils de détection de développement fongique.   Un questionnaire préalable e
Modalités d'évaluation des acquis de la formation
Établissement d’une attestation de stage
Modalités pédagogiques
En intra-entreprise
Adresse

44 quai Saint-Laurent

45000 Orléans

France

Nom du contact
Federica Cacco
Tél.
02 38 54 08 96
Le projet de construction : public, privé et techniques *
Sur le même sujet