FEEBAT MOD 6 Développer les aptitudes collaboratives dans la rénovation énergétique des bâtiments existants

Publié le 10.05.20191557477487

Tarif

500€ (non assujetti à TVA) pour 2 jours de formation en centre € net de taxe
500€ (non assujetti à TVA) pour 2 jours de formation en centre € ht
Public

Architecte

Lieu

Maison du Roi René 6 rue Grivolas - 84000 AVIGNON

AVIGNON
Sessions
Du 26 septembre au 27 septembre 2019
Du 16 avril au 17 avril 2020
Du 19 novembre au 20 novembre 2020
Objectifs de la formation

OBJECTIFS PARTICULIERS

 

  • Appréhender la rénovation énergétique d’un bâtiment existant sous l’angle de l’approche systémique
  • Intégrer l’hétérogénéité des logiques d’acteur de ce système : maître d’ouvrage, maître d’œuvre, entreprises
  • Développer les aptitudes de médiation et d’inter-culturalité par l’échange de pratiques
  • Mettre en œuvre un management de projet collaboratif dans la pratique du chantier
  • Développer la responsabilité et la gestion des interactions des différents intervenants
Programme de la formation

Programme

I – Introduction à l’approche systémique dans la rénovation énergétique :

1.1-  Définition des concepts / éléments essentiels du système (cycle de vie du bâtiment, efficacité énergétique, attente du client, programme fonctionnel, marché de la réhabilitation...)

1.2-  Savoir établir un modèle détaillé et dynamique du système « bâtis »,

1.3 - Mettre en relation les éléments dans l’objectif global d’une performance énergétique :  Identifier les points sensibles, paradoxes, blocages

1.4-  S’approprier cette méthodologie en phase amont pour réduire la complexité d’un projet collaboratif de rénovation

  • Mettre dans la phase de conception du projet tous les contraintes en place, identifier leurs priorités et leur faisabilité.
  • Définir les marges de manœuvre et d’adaptation possible pour faciliter la réalisation en définissant les points incontournables et les points adaptables facilement ou difficilement. 
  • Avec ou pour les différents corps de métiers établir les interactions et les enchainements.
  • Simplifier les interactions ou les enchainements trop complexes en changeant si besoin des points du projet adaptables.
  • Utilisation possible de la Maquette Numérique ou BIM en rénovation.

    Exemples , cas pratiques et exercices en petits groupes.

    II- Gérer la complexité du projet de rénovation énergétique en amont du chantier :

    2.1     Créer des ponts entre les différents acteurs : MOA, MOE et les différents corps de métier

    2.2     Saisir les besoins des acteurs et intégrer les logiques relationnelles et d’interdépendance dans le processus de coopération.

    2.3     Confronter les expertises, les expériences, et savoir-faire de chaque corps d’état investi

    2.4     Définir et faire appliquer des référentiels communs

    2.5     Mettre en place une vision partagée du programme global de rénovation énergétique

    2.5.1 Créer une synergie entre les acteurs du projet pour éviter  les surprises les découvertes et les adaptations sont permanentes  en cours de chantier.

    2.5.2 Intégration des nouvelles contraintes et/ou adaptation en cours de chantier en accord avec la MOA et la MOE.

     

    Exemples, cas pratiques et exercices en petits groupes.

    III – Coordination en phase chantier, outils management collaboratifs et transverses :

     

    3.1     Mobiliser et créer la confiance : gérer la/les relation(s) et pas seulement le livrable

    3.2 -   Animer les échanges et réguler les interactions et aléas du chantier grâce notamment aux outils collaboratifs

    3.3     Développer une logique de responsabilité et d’attitude saine sur le chantier : du cadrage juridique - suivi administratif du projet, au droit de réajustement

    3.3.1 La phase amont du chantier 

    Outils collaboratifs, techniques de partage et d’échange en cours de chantier

    IV – Etudes de cas, mises en situation/ jeux de rôle :

    4.1     Intégrer les échanges de pratique : définition d’un vocabulaire et d’objectifs communs

    4.2     Apprendre de ses erreurs et celles des autres : définir conjointement une capitalisation des bonnes pratiques dans un projet de rénovation.

    4.2.1  Etudes de cas ou les interactions ont été primordiales ou les adaptations ont été permanentes ou la formation des acteurs les échanges avec l’ABF et le service de l’urbanisme et du patrimoine ont enrichi le projet et abouti à des résultats au dessus des espérances de départ.

                      4.2.3  Etudes de cas ou les erreurs ont servi de contre-exemple

    4.2.4  Echange sur la pratique et les exemples que peut apporter chaque stagiaire

     
       

Echanges et discussions

 

Formateur
Philippe MENARD

Plus d'informations

Niveau de professionnalisation visé

Mise à niveau, perfectionnement

Niveau d'entrée requis

Architecte, Maître d'œuvre

Pré-requis

Architecte

Durée
14 heures - 2 jours
Modalités d'évaluation de la qualité de la formation
Fiche d'appréciation
Modalités d'évaluation des acquis de la formation
Questionnaire
Modalités pédagogiques
Documentation pédagogique Lien internet Diapositives, fiches techniques, Suivi sur logiciel excel. Travail en groupe Documents ~ supports d'exposés disponibles en début de formation accompagnée de bibliographies, webographie et outils Informatiques Etudes de cas, Outils collaboratifs sur excel
Organisme
Adresse

6 rue Grivolas

Nom du contact
Céline VARIS
Tél.
0490855982
Cadre juridique *
Sur le même sujet