Voeux de Lionel Carli : "Une année 2013 active et combative !"

Le Président du Conseil national de l'Ordre des architectes a prononcé mercredi 16 janvier 2013 ses voeux de bonne année devant une centaine d'invités, acteurs de la profession. Il a fait le bilan de l'activité du Conseil en 2012, présenté les toutes nouvelles propositions sur le logement et annoncé une année 2013 active et combative.

Le Président du Conseil national de l'Ordre des architectes a prononcé mercredi 16 janvier 2013 ses voeux de bonne année devant une centaine d'invités, acteurs de la profession. Il a fait le bilan de l'activité du Conseil en 2012, présenté les toutes nouvelles propositions sur le logement et annoncé une année 2013 active et combative.

Discours de Vœux prononcé par Lionel CARLI,
président du Conseil national de l’Ordre des architectes,
le 16 janvier 2013.


"Bonjour à toutes et à tous

Je voudrais d'abord saluer et remercier Monsieur le Sénateur, Jean BIZET, Romane Sarfati, Conseillère pour l’architecture de notre Ministre de Tutelle, Aurélie Filippetti et Manuel FLAM, Directeur de Cabinet de Cécile Duflot, Ministre de l’Egalité des Territoires, qui ont bien voulu s'associer à notre réunion de présentation des vœux de la profession.

Je remercie également Vincent BERJOT, directeur général des patrimoines, Bertrand-Pierre Galey, directeur de l’architecture, Albert Dubler, Président de l’UIA, Alain Vivier, Président de la MAF, Marie-Françoise Manière, Présidente de l’UNSFA, Thierry Van de Wyngaert, Président de l'académie de l’Architecture…

A vous tous, à tous les élus du Conseil National de l'Ordre des architectes à tous les élus des Conseils Régionaux, à tous nos confrères architectes et partenaires de la maîtrise d’œuvre, je souhaite une excellente année 2013 dans leur vie professionnelle comme dans leur vie personnelle!

Cette année s'annonce pourtant de l'avis des plus hautes autorités notre pays, comme très difficile économiquement et socialement.

Nombre de nos confrères en souffrent déjà, et nous devons au Conseil de l'Ordre continuer à y être très attentifs: J'y veillerai personnellement.

Je rappellerai d’ailleurs que pour y faire face, nous avons dès 2011 renforcé les moyens de la commission solidarité /entraide pour accompagner l’accompagnement de ceux qui la sollicitent.

Par ailleurs, plus que jamais les Conseillers de l'Ordre devront faire preuve cette année de leur double compétence de femmes et d'hommes de réflexion mais aussi de terrain.

Cette année comme l'année précédente, nous devrons en effet élaborer des propositions d'actions pour l'architecture et les architectes, le logement, l'urbanisme et l'aménagement du territoire mais aussi mieux faire prendre en compte le point de vue de l'architecture par les élus locaux responsables du cadre de vie de nos concitoyens.

A cet égard le travail constant de maillage territorial des Conseils régionaux est particulièrement précieux et je tiens à le saluer ici.

L'Ordre des architectes a au cours de l'année 2012 beaucoup travaillé sur des sujets important de la vie de nos concitoyens:

Comme, pour n’en citer que quelques uns :

- la Charte accessibilité signée entre le conseil national et les associations représentatives des personnes en situation de handicap. A ce titre je remercie tout particulièrement Frédéric Denisart qui a conduit ce travail avec beaucoup de persévérance.

- La mise au point de contrats type dans le domaine de la maison individuelle, de la réhabilitation,

- Ou encore la refonte du guide de la commande publique.

Les maisons de l'architecture ont aussi contribué par de multiples actions au rayonnement de la culture architecturale.
Avec le réseau piloté activement par son président Cloud de GRANDPRE et grâce au dynamisme de Jean Mathieu Collard, elles ont fait revivre la Manufacture des Tabacs de Strasbourg pour une belle manifestation très festive de 24 heures d'architecture.

Nous avons aussi avec des membres du conseil national, des conseillers régionaux, des professionnels (etc.) lancé une réflexion sur trois grands sujets au cœur de l'actualité politique et parlementaire que nous avons baptisées Matinales des architectes.

La première consacrée au Logement a débouché sur les propositions dont je vais vous présenter les grands axes au nom du Conseil de l'Ordre des Architectes sans renier le travail collectif auquel nos partenaires des Matinales ont grandement contribué et que je tiens à remercier tout particulièrement aujourd'hui!

Pour nous, ce sont, la concertation, la maîtrise des coûts, la prise en compte du coût global, l’innovation et l’évolutivité qui doivent guider les propositions à faire en matière de logement.

En particulier, il faut :

- Favoriser dialogue, concertation et négociation, en instaurant une procédure de dialogue avec tous les acteurs de la fabrication du logement, en créant une instance de concertation au niveau intercommunal chargée de valider les projets urbains globaux ainsi qu’un pôle de compétences chargé d’accompagner les élus dans leur réflexion sur l’aménagement du territoire, la programmation ou la construction, et en favorisant une réglementation sous forme d’objectifs négociés et contractuels.

- Maîtriser les coûts et prendre en compte le coût global, d’une part, en favorisant le portage à long terme de réserves foncières au bon niveau territorial, d’autre part en incluant dans le coût global charges de fonctionnement, coût d’énergie, équipements et valeur ajoutée de l’implantation.

- Innover en créant avec la filière construction, les acteurs publics et les grandes fédérations du bâtiment, une filière expérimentale pour mettre au point et tester des processus de construction innovants.

- Prévoir l’évolutivité du projet urbain et du logement, en limitant le caractère contraignant des règlements des lotissements, en permettant l’émergence d’un PLU intercommunal, en faisant évoluer la propriété foncière, et en engageant la réhabilitation énergétique des logements sous la forme d’un véritable projet social et architectural.

- Clarifier et territorialiser la gouvernance de la politique du logement et son financement, en adaptant le financement du logement social en fonction des territoires et en favorisant les formes nouvelles de promotion du logement.
Nous allons continuer à travailler sur ce sujet pour décliner, à partir de ces premières propositions, des mesures très concrètes à proposer le plus rapidement possible aux pouvoirs publics.

Deux autres matinales sont prévues pour 2013.

La première sur la question : Quels architectes former pour demain ? Et la seconde autour des problématiques de l'aménagement du territoire.

Par ailleurs le Conseil National et les Conseils Régionaux continueront aussi bien sûr en 2013 à mettre au point des outils juridiques et techniques pour faciliter le travail des agences et notamment les plus petites d'entre elles : je veux parler notamment de la mise au point d’un logiciel d’aide à la conception thermique ou de la finalisation d’un outil d’aide à l’estimation des honoraires de la maîtrise d’œuvre.

En tout état de cause, l’Ordre assurera par tous les moyens dont il dispose la protection du travail des architectes et de la création architecturale.
Il veillera scrupuleusement à ce que la loi de 1977 qui déclare la création architecturale d'intérêt public ne continue pas à être ouvertement bafouée par un décret scélérat motivé par des raisons d'opportunité électorale !

L'année 2013 sera donc pour nous active et combative !

En vous remerciant pour votre patience et en vous renouvelant mes meilleurs vœux"

 

 

 

 

Publié le 17.01.2013
0 commentaire

Donnez votre avis