Une nouvelle ministre pour les architectes

Fleur Pellerin a été nommée ministre de la Culture et de la Communication et devient donc la ministre de tutelle de la profession d’architecte. Catherine Jacquot, présidente du Conseil national de l’Ordre, a adressé à la nouvelle ministre ses félicitations et a sollicité un rendez-vous afin d’exposer les attentes des architectes.

Fleur Pellerin a été nommée ministre de la Culture et de la Communication et devient donc la ministre de tutelle de la profession d’architecte. Catherine Jacquot, présidente du Conseil national de l’Ordre, a adressé à la nouvelle ministre ses félicitations et a sollicité un rendez-vous afin d’exposer les attentes des architectes.

Catherine Jacquot rappelle dans sa lettre que le contexte de crise du logement et de la construction est particulièrement préjudiciable pour les agences d’architectes et rend d’autant plus nécessaire des dispositions pour garantir l’intérêt public de l’architecture, promouvoir la qualité architecturale en France et à l'international.

Parmi les attentes de la profession figure prioritairement l’abaissement du seuil d’intervention obligatoire des architectes, qui a fait depuis plusieurs mois l’objet d’un projet de décret soumis encore à ce jour à concertation. Des mesures d’incitation au-dessous des seuils doivent aussi être prises.

L’Ordre attend également un soutien plus marqué du ministère au développement de la formation continue de la profession, ainsi que le renforcement de la formation initiale et la réforme de la HMONP.

Avec l'arrivée du BIM, le respect du projet architectural, de sa propriété intellectuelle, est plus que jamais nécessaire.
L'Ordre demande aussi la plus grande circonspection dans les éventuelles évolutions des décrets issus de la loi MOP qui est la meilleure garante de l'indépendance de l'architecture donc de sa qualité.

Dans le cadre de la transition énergétique, les architectes attendent la mise en place de moyens pour que les réhabilitations à venir relèvent de véritables projets architecturaux.

Le CNOA demandera une plus grande visibilité de l'architecture française dans les manifestations internationales.

Le rapport d’information de la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale, présenté par Patrick Bloche au début de l’été est une source d’inspiration pour promouvoir une politique de l’architecture ambitieuse, et des suites concrètes doivent lui être données.

Fleur Pellerin est enfin invitée par le Conseil national à venir clôturer les premières Universités d’été de l’architecture, le 16 octobre à Marseille.

 

Publié le 09.09.2014
0 commentaire

Donnez votre avis

Fleur Pellerin à l'inauguration du nouveau siège de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé. Renzo Piano Arch.