Un américain à la tête de l’UIA !

Le 27ème Congrès mondial de l’UIA a été un succès et attiré 13 000 participants à Séoul. Thomas Vonier, architecte américain, francophone, actuel Président de l’American Institute of Architects a été élu président de l'UIA pour 3 ans. Le prochain congrès se tiendra à Rio en 2020 et Copenhague a été choisie pour accueillir le congrès de 2023.
Le 18 septembre 2017
Dongdaemun Design Plaza

Ouvert par le maire, architecte, de la ville de Séoul, le congrès de l’Union Internationale des Architectes qui s’est tenu du 3 au 7 septembre, a accueilli près de 13 000 participants, essentiellement des architectes (9 500) et un millier d’étudiants venus le plus souvent de Corée, de Chine ou du Japon. Un bon cru donc pour cette manifestation internationale consacrée à « l’âme de la ville », couverte par 192 media nationaux et étrangers, qui se déroulait en même temps qu’une biennale internationale d’architecture.

254 stands nationaux de factures et de dimensions très diverses - de 9m² pour les plus modestes (Soudan, Liban, Pologne…) à 250 m² pour le plus grand (Chine) – présentaient leurs différentes approches de la ville. La délégation française (80 personnes), 3ème délégation en nombre après la Chine et la Corée, qui réunissait architectes, étudiants, représentants de l’Académie d’architecture, de l’AFEX et la directrice de l’architecture du ministère de la Culture, présentait sur un stand de 36m², à travers expositions, débats, conversations, etc. son idée de l’approche française de la ville durable.

L’Assemblée générale de l’UIA qui a suivi le congrès a présenté son bilan, procédé au renouvellement de son Bureau et Conseil et élu la ville chargée d’accueillir le congrès en 2023.

Un bilan en demi-teinte mais, à partir de 2025 désignation d’une capitale mondiale de l’architecture
Cette Assemblée a tout d’abord donné lieu au retour de l’Italie et de la République Tchèque et accueilli comme nouveaux membres Cuba, Madagascar et le Népal.
Par ailleurs, malgré un budget en forte baisse (crises économiques nationales, nombre de sponsors en diminution), le président malaisien actuel, Esa Mohammed, dresse un bilan positif de l’action de cette organisation. Sur le plan externe : présence aux COP 21 et 22, augmentation dans le monde du nombre d’écoles d’architecture accréditées selon les critères fixés par l’UIA, renforcement des partenariats avec l’UNESCO et UN Habitat… Sur le plan interne : remise à plat et modernisation des programmes de travail, adoption de nouveaux critères pour la cotisation des sections membres (forfait pour les pays riches, formule fondée sur le PPP pour les autres), et proposition en partenariat avec l’UNESCO de la désignation à partir de 2025 d’une ville capitale mondiale de l’architecture, chargée tous les trois ans d’accueillir le congrès.

Un nouveau Président et une nouvelle ville pour accueillir le congrès en 2023
C’est Thomas Vonier, architecte américain, francophone, actuel Président de l’American Institute of Architects, qui a été élu à 62,3% des voix (contre Hayder Ali du Soudan et Deniz Incedayi de Turquie). Pour Thomas Vonier, l’UIA existe autour de trois valeurs : U, comme Unir, I comme Influencer et A comme faire Avancer nos valeurs : améliorer l’environnement et la vie de tous, offrir un logement pour tous, protéger le patrimoine…

Autour de lui, le Bureau sera composé de 5 vice-présidents appartenant aux 5 régions de l’UIA : Lorenz Bräker (Suisse), Nikos Fintikakis (Grèce), Mohammed Munyanya (Kenya), Jong Ruhl Hahn (Corée), Roberto Simon (Brésil) ; ainsi que de Esa Mohammed (Malaisie, Immediate Past President), Fabian Llisterri (Espagne, Trésorier) Serban TIGANAS (Romania, Secrétaire général).

Il reviendra enfin à Copenhague d’accueillir le congrès de 2023, après celui de 2020 qui se déroulera à Rio.
5 villes concourraient pour accueillir le congrès de 2023 : Kuala-Lumpur, Antalya, Baku, Lausanne et Copenhague.
Petite déception française qui défendait la ville de Lausanne qui, pour accueillir le congrès, avait fait alliance avec Genève et la France à travers la ville d’Evian. Lausanne qui avait choisi « l’eau comme voyage d’architecture » pour thème de congrès, a perdu au dernier tour au profit de Copenhague élue sur le thème « Resilient cities through culture ».


>> Sur le site de l'UIA : Thomas Vonier Président de l'UIA + Bureau 2017-2020 de l'UIA

 

Publié le 18.09.2017
0 commentaire

Donnez votre avis

(photo CNOA)
Dongdaemun Design Plaza à Séoul, lieu du Congrès de l'UIA - Zaha Hadid arch.