TV : Catherine Jacquot rappelle à France 5 les règles de l’intervention des architectes

Lors de l’émission télé « La Maison France 5 », le 12 mars dernier, il avait été affirmé, concernant les autorisations d’urbanisme, « qu’au-delà de 170m², le tampon d’architecte est exigé ». Catherine Jacquot a écrit au réalisateur pour lui rappeler les règles de la profession, et demander un rectificatif.

Lors de l’émission télé « La Maison France 5 », le 12 mars dernier, il avait été affirmé, concernant les autorisations d’urbanisme, « qu’au-delà de 170m², le tampon d’architecte est exigé ». Catherine Jacquot a écrit au réalisateur pour lui rappeler les règles de la profession, et demander un rectificatif.


Lettre de Catherine Jacquot à Monsieur Pierre Quatrefages, réalisateur de l'émission "La Maison France 5", en date du 25 mars :


"Monsieur,

Un certain nombre d’architectes nous ont fait part de leur émotion en entendant les propos tenus lors de votre émission La Maison France 5, le 12 mars dernier.

En effet, dans le cadre de la rubrique « informer » qui portait ce jour là sur les démarches à suivre pour construire ou agrandir sa maison, il a été précisé s’agissant du dépôt de permis de construire ou de déclaration préalable, « qu’au-delà de 170m², le tampon d’architecte est exigé ».

Or la mission de l’architecte consiste à concevoir un projet dans son intégralité, et à assister son client dans toutes les phases de la construction de celui-ci. En aucun cas, il ne peut se cantonner de tamponner un projet !

Ces propos d’une extrême maladresse, révèlent, je le crains, une méconnaissance réelle de la profession d’architecte.

Relevant d’une profession réglementée, l’architecte apporte lorsqu’il intervient plusieurs garanties :

- Une garantie de compétence :
Le diplôme d’architecte est l’aboutissement d’études longues au cours desquelles le futur professionnel acquiert les connaissances indispensables à la maîtrise du projet architectural et à sa réalisation ;

- Une garantie d’éthique :
Pour porter son titre et exercer sa profession l’architecte est obligatoirement inscrit au tableau de l’Ordre, ce qui l’engage à respecter le code de déontologie définissant ses obligations professionnelles, en particulier ses devoirs de conseil et d’assistance vis à vis de ses clients. Le non-respect de ces règles peut entraîner des sanctions disciplinaires ;

- Une garantie contractuelle :
La mission confiée à un architecte fait l’objet d’un contrat écrit indiquant clairement les obligations mutuelles de chacun ;

- Une garantie professionnelle :
L’architecte est, parmi les professionnels de la construction, celui à qui s’imposent les obligations d’assurance les plus étendues.

Cela devrait s’il en était besoin, vous démontrer que l’intervention de l’architecte ne se réduit pas à une simple apposition d’un tampon sur un document administratif, ce qui s’assimilerait d’ailleurs à une signature de complaisance sévèrement sanctionnée par le code de déontologie des architectes.

Je ne doute pas un instant que votre émission diffusée à une heure de grande écoute, participe à la sensibilisation voire à la promotion de la culture architecturale.

Les architectes, je vous le précise, sont nombreux à intervenir dans le cadre de la maison individuelle.

C’est pourquoi et afin d’éviter d’entretenir dans l’esprit du public une confusion tout à fait regrettable sur la qualité de notre métier, je vous serais reconnaissante de bien vouloir, publier rapidement un rectificatif.

Je vous propose par ailleurs, compte tenu du déficit d’information existant à la télévision sur notre profession, de consacrer l’une de vos rubriques à l’intervention de l’architecte en matière de construction, d’agrandissement ou de rénovation d’une maison individuelle.

Je me tiens à votre disposition pour en discuter avec vous.

Je vous prie d’agréer Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.


La Présidente
Catherine JACQUOT


Copie : Stéphane Thébaut, présentateur de La Maison France 5

 
>> A Lire dans le journal  Le Monde "Architecture : le tampon de la discorde"

 

Publié le 25.03.2014
0 commentaire

Donnez votre avis

france5.jpg