Situation et perspectives des acteurs de la ville

Quelles sont la situation et les perspectives de la filière ? Quels défis pour renforcer son attractivité et sa compétitivité ? Découvrez les premiers enseignements de la 3e édition de l’Observatoire des métiers de l’immobilier et de la ville, présentés lors du SIMI 2018.
Le 02 janvier 2019
Real Estate and Urban Employment Monitor

Conduit avec la participation de l’Ordre des architectes et de 30 organisations et fédérations professionnelles de l’immobilier et de la ville, le « Real Estate & Urban Employment Monitor » a mobilisé plus de 1 000 dirigeants qui ont partagé leurs analyses sur les 8 secteurs et les 100 métiers de la filière.

Si la 3e édition de l’étude, réalisée par EY, en partenariat avec la Fondation Palladio et Business Immo, sera dévoilée dans son intégralité lors du Forum des Métiers de l’Immobilier et de la Ville, le 21 février 2019 à Paris, les premiers résultats permettent d’ores et déjà d’identifier les enjeux majeurs de la filière en 2019.

Après deux exercices 2016 et 2017 particulièrement toniques, 2018 est plus contrastée pour les dirigeants de l’immobilier et de la ville. Néanmoins, l’étude met en lumière leur optimisme, porté par le regain d’attractivité de la France et le fort dynamisme de l’immobilier d’entreprise. A plus long terme, les perspectives de Paris 2024 sont encourageantes, comme le sont dans les régions les choix de collectivités de repenser leur urbanisation pour s’adapter aux transitions écologique, numérique et démographique. L’étude restitue aussi certaines de leurs préoccupations : ralentissement du marché du logement, incertitude quant à l’évolution des taux d’intérêt, conséquences encore inconnues de certaines évolutions législatives récentes (loi Elan, évolution du PTZ…), notamment.

>> Consulter les premiers enseignements de la 3e édition de l’Observatoire des métiers de l’immobilier et de la ville

Publié le 02.01.2019
0 commentaire

Donnez votre avis

(EY / DR)
Real Estate and Urban Employment Monitor