Seuil d'intervention des architectes : Lionel Carli écrit au Président de la République et au Premier Ministre

Les conseillers nationaux et l’ensemble des présidents des Conseils régionaux de l’Ordre des architectes, réunis le 23 mars 2012, réitèrent leur demande de retrait du projet de décret remettant en cause l’équilibre fragile de la loi sur l’architecture de 1977. Plus de 17 600 architectes ont signé la pétition.

Les conseillers nationaux et l’ensemble des présidents des Conseils régionaux de l’Ordre des architectes, réunis le 23 mars 2012, réitèrent leur demande de retrait du projet de décret remettant en cause l’équilibre fragile de la loi sur l’architecture de 1977. Plus de 17 600 architectes ont signé la pétition en ligne.

 
Lettre au Président de la République, du 23 mars 2012 :

Monsieur le Président de la République,

Nous avons écrit solennellement le 27 février dernier, avec la Syndicat de l’Architecture et l’Union Nationale des syndicats d’architectes au Premier Ministre, pour lui demander de renoncer à la publication du projet de décret remettant en cause, sur intervention des constructeurs de maisons individuelles, l’équilibre fragile de la loi sur l’architecture de 1977.

Plus de 17600 (dix sept mille six cent !) architectes, sur les quelques 30 000 que compte notre profession, ont déjà signé en moins de 10 jours un appel en ce sens !

En agissant comme il s’apprête à le faire aujourd’hui, votre gouvernement s’afficherait clairement du côté des lobbies et des puissances de l’argent, face aux exigences culturelles de nos concitoyens et des générations futures.

A l’heure où les citoyens vont devoir apprécier la valeur des engagements des candidats à la présidence de la République, faut-il vous rappeler qu’en septembre 2007, vous vous engagiez sur l’architecture en disant « il nous faut promouvoir l’exigence architecturale auprès des acheteurs, des promoteurs et des maires. Nous démontrerons ainsi que l’innovation et la créativité ne sont pas réservées à une élite, mais accessible à l’ensemble de la population ».

C’est au nom de cet engagement que les conseillers nationaux et l’ensemble des présidents des Conseils régionaux de l’Ordre des architectes réunis ce jour, vous réitèrent leur demande de retrait de ce projet de décret.

A défaut d’être entendus, nous appellerons l’ensemble des architectes à en tirer les conséquences.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma très haute considération.

Lionel Carli

 

>> Téléchargez ci-dessous les lettres au Président de la République et au Premier Ministre :

Publié le 26.03.2012
0 commentaire

Donnez votre avis

Documents
lettre N.Sarkozy + F. Fillon 23032012.pdf