Risque sismique : renforcer ses compétences

Sept ans après L’Aquila, un nouveau séisme a frappé l’Italie, rappelant que les risques sismiques, forts en Europe du Sud, sont très répandus, y compris en France continentale et dans les départements d’Outre-mer. Point sur les compétences attendues des architectes et les formations en ce domaine.
Le 19 septembre 2016
seisme.jpg

Qu’est-il exigé actuellement aux architectes concernant le risque sismique ?

Il revient à l’architecte l’obligation d’assumer sa responsabilité de manière satisfaisante à tous égards du point de vue de la sécurité des personnes et des biens soumis à l’aléa sismique.

Les compétences inhérentes à la conception parasismique deviennent de plus en plus un prérequis dans les avis d’appel d’offre publics de maitrise d’œuvre pour les territoires situés en zone sismique.

Pour faire valoir sa compétence sur l’intégration de la connaissance du risque sismique dans ses conceptions, l’architecte peut mettre à jour ses compétences par la formation continue.


Voici un panorama des formations continues que nous vous recommandons sur le risque sismique:

Formation diplômante

  • DPEA « Construction parasismique » de Ecole d’architecture de Marseille qui dispose d’une unité de recherche sur le sujet : cliquez ici
  • Diplôme de Spécialisations en Architecture des Risques Majeurs de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture Paris Belleville : cliquez ici

Formation de sensibilisation et d’approche globale du sujet 

  • Les formations des architectes de l’urgence : cliquez ici
  • BRGM- formation Mieux connaître le risque sismique et la réglementation parasismique : cliquez ici

Quelques liens utiles :

Publié le 19.09.2016
0 commentaire

Donnez votre avis

(© Architectes de l'urgence)
Séisme dans la région d’Amatrice