Resultats de concours en IMAGES

L’institut Faire Faces – Centre d’Enseignement et de Recherche en Chirurgie Maxillo-Faciale à Amiens
Le 08 juin 2016
ams7-aps-pers-entree_bd.jpg

1/ PROJET DU LAUREAT : Architecture studio

ams7-aps-pers-pietonne003_bd.jpg

Le centre de recherche de l’Institut Faire Faces doit donner forme à l’ambition de l’Institut par la création du premier centre d’études et de recherche dévolu à la défiguration.
Le bâtiment est dessiné pour devenir le flagship du lieu. Le nouveau centre de recherche est intégré dans le site, ouvert sur le grand paysage en relation étroite avec le lieu et l’histoire dans lesquels il est fondé. Notre architecture place l’Institut Faire Faces comme un outil de pointe pour la recherche et l’enseignement et comme un lieu social où les hommes et les sciences se rencontrent dans une parfaite symbiose. Il recevra des activités très diverses qui doivent pouvoir cohabiter dans un système vertueux.

Un socle est ancré dans le sol en pente, il permet de dégager un plateau ouvert sur le grand paysage, abrité par un corps de bâtiment horizontal décollé du sol, posé sur des pilotis. Les espaces de sociabilité et de rencontres sont aménagés sur ce plateau au coeur du bâtiment, ils sont entourés à la fois par le plateau de recherche et le plateau d’enseignement aménagé dans le socle.

Les espaces de recherche et d’enseignement bénéficient d’une confidentialité et d’une sécurité totale sans être coupés du coeur de l’Institut. Ils sont ceints dans des espaces qui permettent une parfaite concentration et une organisation rationnelle des activités, et intégrent tous les organes techniques nécessaires à la bonne performance des lieux.
Le plateau de chirurgie expérimentale est aménagé au rez de chaussée. L’organisation est faite autour de la salle d’opération, les flux des personnes, de animau et du matériel
ne se croisent jamais. Les modules de recherche sont tous rassemblés sur le plateau du 1e étage.
L’aménagement du plateau assure un maximum de modularité. Le plateau est aménagé en 3 bandes parallèles : laboratoires, fonctions support, bureaux


2/ PROJET DE Nickl and partners / ANAA Architecture

pers_ext_002.jpg


Le projet de construction d’un centre de recherche et d’enseignement consacré à la chirurgie reconstructrice de la face et à l’imagerie médicale se déploie à la croisée de grandes voies de communication du Nord de l’Europe, à proximité du centre de ville d’Amiens, entre le CHU et l’université de Picardie Jules Verne.
Le programme complexe du bâtiment de l’Institut regroupe en son sein à la fois des activités de recherche, d’enseignement et d’échanges entre chercheurs et personnes externes à l’institut. Afin d’englober les différents aspects de la chirurgie maxillo faciale il offre un plateau technique pluridisciplinaire complet avec pour but principal de développer la qualité
de la prise en charge des patients et l’innovation. 

Notre projet a pour objectif de donner un outil de travail à la pointe de la technologie actuelle au service de ses usagers chercheurs et personnes externes venant participer à des évènements ponctuels. Il se veut être également un épicentre de recherche et de formation en chirurgie faciale de renommée mondiale. 

Cette volonté se traduit à la fois au niveau urbain du site dans les choix d’implantation et de volumétrie générale du bâtiment ainsi qu’au niveau architectural qui repose sur les principes suivants : Une implantation respectueuse du site dans la logique des flux et connections physiques et visuelles existantes, un seul volume compact dont l’orientation et la hauteur donnent une importance majeure à l’institut au sein du site et de ses partenaires proches – le CHU d’Amiens, l’université de Picardie Jules Verne et le futur pôle d’excellence du lotissement des activités médicales, un principe spatial et constructif clair permettant l’évolutivité des
espaces appliqué à l’ensemble des espaces du bâtiment, une répartition fonctionnelle guidée par l’élément programmatique central – la salle opératoire et les activités directement attenantes. Et enfin, des façades expressives à l’image d’un visage.

 

3/ PROJET DE TANK ARCHITECTES

tank_institut_faire_face.jpg

La conception du centre de recherche de l’Institut Faire-Faces est un sujet hautement technique. L’échelle humaine n’est cependant pas délaissée, et trouve dans le projet, une place de choix. L’architecture proposée pour l’Institut est un équilibre entre l’efficacité rationnelle d’un outil de recherche de pointe et un espace domestique et naturel sensible.

Le choix d’une solution en R+3 et d’une architecture assez compacte offre la présence d’un très beau jardin comme écrin de l’Institut Faire Face et crée les conditions d'espaces communs d’échanges, de rencontres, de déplacements, de connexions visuelles.

Le bâtiment établit un lien sensible avec le site via le jardin ainsi que le paysage lointain. L’archi­tecture proposée joue des vues et de la lumière. Grâce à des matériaux sensibles et durables, les espaces ont des qualités domestiques, chaleureuses et rassurantes.

Notre ambition a été de concevoir un bâtiment pour les scientifiques, de créer par l’architecture un état de conscience propice à la recherche. Le projet cherche à créer le lieu de l’enseignement, de la recherche, du partage, de la connaissance et de l’excellence. L’architecture est emblématique de ces valeurs équilibrant des zones propices au travail demandant de la concentration ; les labora­toires projetés sur le paysage lointain et des zones d’échanges où au contact d’autres chercheurs et de manière informelle, les idées se polarisent. Au cœur de l’anneau se rencontrent des lieux ou­verts de connexions et de rencontres, symboles de ce centre de recherche et d’enseignement, où la liberté des scientifiques, qui excellent dans leurs disciplines se nourrissent de leurs interactions.

Le projet propose une architecture équilibrée qui offre à la fois un processus médical efficient et un bâtiment aux espaces doux, fluides et sensibles.

Publié le 08.06.2016
0 commentaire

Donnez votre avis

ARCHITECTURE STUDIO
Construction d’un centre de recherche et d’enseignement consacré à  la chirurgie reconstructrice de la face et à l’imagerie médicale au nouveau CHU d’Amiens - Institut Faire Faces. Cout previsionnel des travaux : 8 500 000 € H.T Indemnités : 40 000 € H.T