Prochaines conférences de la Société Française des Architectes

Politique publique urbaine de Buenos Aires. - HABITER LA HAUTEUR A BUENOS AIRES : l’œuvre de l’Estudio Aisenson – LE PLAN DIRECTEUR DE LE CORBUSIER POUR BUENOS AIRES : Plan ou programme - LE BETON ARME ET LE JUS DE CAJOU.

Jorge SABATO, le Ministre du développement Urbain du Gouvernement de Buenos Aires viendra présenter la politique publique urbaine de Buenos Aires.
Vendredi 18 septembre à 20h00 dans les locaux de la Société Française des Architectes


Pablo Pschepiurca – HABITER LA HAUTEUR A BUENOS AIRES : l’œuvre de l’Estudio Aisenson
Jeudi 24 septembre à 20h00 dans les locaux de la Société Française des Architectes

L’atelier d’architecture Estudio Aisenson développe depuis plus de 70 ans une production architecturale empreinte d’une culture rationaliste.

Il a réalisé de nombreux édifices résidentiels, tertiaires, des centres d’art, des programmes sociaux, des équipements sportifs, industriels et des projets urbains. Il a participé à de nombreux concours où leurs projets ont été souvent lauréats.

L’Estudio Aisenson a réalisé plus de 2.000.000 de m2 de constructions, essentiellement à Buenos Aires. Pour les professionnels comme pour le grand public argentin, leur nom est une référence, en particulier dans le domaine du logement.

Les logements en hauteur sont caractéristiques de la production de l’Estudio Aisenson en Argentine. Pablo Pschepiurca retracera l’évolution typologique de la tour résidentielle à travers les

stratégies suivies par l’Estudio Aisenson des années1950 à nos jours. Il présentera divers aspects liés à l’habitation en hauteur, parmi lesquels : tissu urbain et typologie, image et matérialité, domesticité et répétition. Il abordera les questions du programme domestique à travers le temps, de la tour en tant qu’architecture iconique, et de sa place dans l’imaginaire collectif.

 

Pablo Pschepiurca – LE PLAN DIRECTEUR DE LE CORBUSIER POUR BUENOS AIRES : Plan ou programme
Vendredi 25 septembre à 20h00 dans les locaux de la Société Française des Architectes


Pablo Pschepiurca s’intéressera à la relation de Le Corbusier à Buenos Aires entre 1929 et 1965, avec une attention particulière pour le plan de 1938, élaboré avec Ferrari Hardoy et Juan Kurchan. Ce plan est tantôt considéré comme un « échec » lorsqu’il est assimilé au cliché de la table rase, tantôt comme une réussite préfigurant des solutions ultérieurement mises en oeuvre. Ces deux points de vue opposent deux doctrines, l’une dite « haussmanienne », découlant du plan Forrestier de 1925, l’autre, d’inspiration fonctionnaliste, représente les fondements de l’urbanisme en Argentine.

Plutôt qu’un plan achevé, le projet de Le Corbusier doit être pensé comme un ensemble d’idées suscitant un vif débat sur la ville. Cependant, il ne s’agit ni d’un exercice utopique, ni d’un projet « intuitif », mais d’une articulation magistrale de multiples stratégies : un agir sur la ville par morceaux, un montage de solutions particulières, un tissage subtil d’idées antérieures, une proposition radicale quant à l’usage du sol, une réappropriation de la tradition, sans oublier une volonté de rapprochement du pouvoir en place de 1929 à 1948.

Ce moment particulier de réflexion sur le modèle de la Ville radieuse, qui a conduit Le Corbusier à une application non systématique de celui-ci, est à la fois important et encore inexploré.

 

Marcio Kogan – LE BETON ARME ET LE JUS DE CAJOU
Vendredi 9 octobre à 20h00 dans les locaux de la Société Française des Architectes

L’achèvement de la construction de Brasilia à la fin des années 50 consacre le vocabulaire architectural d’une génération de modernes. La production contemporaine au Brésil doit relever le défi du « devenir » de ce langage moderne ; c’est dans cette perspective que les projets du STUDIOMK27 sont conçus, incorporant de nouveaux matériaux, mobilisant de nouvelles techniques constructives, et méditant les conditions actuelles des villes brésiliennes.

 

Ces conférences auront lieu dans les locaux de la SFA au 247 rue Saint Jacques, 75005 Paris - RER Luxembourg – 01 56 81 10 25 – ENTREE LIBRE
 

Publié le 27.07.2009
0 commentaire

Donnez votre avis