Prix international d'architecture contextuelle à la mémoire de Turgut Cansever

La Section d’Antalya de la Chambre des Architectes de Turquie a annoncé les résultats de ce prix international. L'architecte indien Romi Khosla a gagné le Grand Prix, le prix international revient au vietnamien Doan Thanh Ha.
Le 03 mars 2020
2uxv8.png

La Section d’Antalya de la Chambre des Architectes de Turquie a annoncé les résultats du prix international d’architecture contextuelle à la mémoire de l’architecte Turgut Cansever.

Organisé en coopération avec la Municipalité d’Antalya Kepez et patronné pour la première fois par l’Union Internationale des Architectes (UIA), ce Prix récompense des projets qui respectent le style régional, et célèbrent la continuité architecturale et l’identité locale dans un monde globalisé.

Le jury international composé d’Ian Ritchie (Royaume-Uni), Antonio Riverso (Italie), Süha Özkan (Turquie), C. Abdi Güzer (Turquie) et le représentant UIA, Martin Drahovsky (Slovaquie), s’est réuni à Antalya le 10 février 2020 pour évaluer 34 projets candidats, dont 14 internationaux. Le jury a souligné l’intérêt et la grande qualité des projets présentés.

Romi Khosla (Inde) a gagné le Grand Prix Turgut Cansever pour son engagement en faveur de l’environnement bâti durable contemporain, tout au long de sa vie. Fondateur du GRUP (Groupe pour l’aménagement urbain et rural) à Delhi (Inde), il est l’auteur de nombreux complexes ruraux institutionnels et communautaires, et notamment de projets de développement et revitalisation pour le Programme de Développement des Nations Unies (PNUD), en Asie Centrale, Tibet, et en Égypte, et pour le Gouvernement de l’Inde, dans la ceinture de l’Himalaya.

Le Prix international Turgut Cansever a été attribué à Doan Thanh Ha (Vietnam) pour son projet « Espace accueillant dans des zones urbaines suffocantes ». Selon les termes du jury, ce projet reflète l’essence même de la carrière de Turgut Cansever : « rassembler dans son ensemble les aspirations de l'architecte au service de la communauté, en s'inspirant de la tradition ».

Le jury a décerné deux mentions d’honneur : Kamisha Padmapani (Sri Lanka) pour son projet social urbain « Café UFO », mené de façon intelligente et révélant une attention particulière à la forme et aux matériaux ; ainsi qu’Uğur Yildirim (Turquie), pour Lucien Arkas Sanat Gelarisi ve Kutuphanesi (Lucien Arka Art Gallery), une galerie d’Art exemplaire pour son engagement public et philanthropique envers l’art et l’architecture contemporaine.

Le Prix local de Turgut Cansever récompensant un projet architectural réalisé dans la province d'Antalya, a été attribué à Şakir Köse pour son projet « Yeniçeri Ahmed Ağa Konağ ». Le jury a été particulièrement impressionné par la sensibilité aux matériaux et aux traditions du projet, et sa grande qualité.

 

 

Publié le 03.03.2020
0 commentaire

Donnez votre avis

(DR / UIA)
"Espace accueillant dans des zones urbaines suffocantes" par Doan Thanh Ha, 2016, lauréat du Prix International Turgut Cansever