Prix et Récompenses 2017 de l’Académie d’Architecture

Bjarke Ingels a reçu la Grande médaille d’or de l'Académie. Le Prix du logement de l’Ordre des architectes est revenu aux architectes Marjan Hessamfar et Joe Vérons.
Le 20 juin 2017
96 logements collectifs, écoquartier Ginko

La cérémonie de remise des Prix et Récompenses 2017 de l’Académie d’Architecture a eu lieu mardi 13 juin 2017  à la Maison de l'architecture d'Ile-de-France.

A cette occasion le Prix du logement de l’Ordre des architectes a été remis à Agence Marjan Hessamfar et Joé Verons, Architecte. Voici le texte de l'éloge de ces deux architectes dressé par Catherine Jacquot pour la cérémonie : 


Le Prix du Logement a été créé par l’Académie et le Conseil national de l’Ordre des architectes pour récompenser des projets permettant de relancer une démarche d’expérimentation et de répondre aux enjeux de la société en matière d’habitat.

Cette année, il a été décerné à l’agence Marjan Hessamfar et Joe Vérons architectes associés.

L’agence fondée en 2004, est implantée à Bordeaux et à Paris.

Au sortir de l’école d’architecture, la première esquisse de Marjan Hessamfar et Joe Vérons les mène à Téhéran, en Iran, sur un projet de réhabilitation urbaine  de la rivière Darband. Ils ont été Lauréat du programme « L’Envers des Villes » en 2003 et du concours « Célébration des villes » de l’Union Internationale des Architectes, le projet aborde des thèmes propres à l’écologie urbaine tels que la géographie, les questions de pollution des eaux, ou encore l’histoire des techniques.

Revenus en France, ils créent leur agence en 2004. Lauréats du prix de la première œuvre en 2008, pour l’école maternelle Jean-Jaurès de Cenon en Gironde.
« Leur architecture se distingue par la simplicité des matériaux utilisés, souvent laissés à l’état brut, et la générosité de la lumière naturelle qui est une préoccupation constante » dit Francine Fort directrice générale d’Arc en rêve.

Les questions écologiques, sont depuis la genèse, au cœur de leur pratique. Pour suivre de très près les évolutions dans le domaine du développement durable et toutes avancées techniques, l’agence assure une veille constante et s’inscrit dans une démarche de formation continue.

En France chaque année, le rapport de la fondation Abbé Pierre annonce que les mal logés ou les sans logis de l’année dernière  sont toujours aussi mal logés ou pas logés du tout. Les causes de notre incapacité sont aussi bien  l’ostracisme qui certes veut construire mais pas à côté de notre jardin ou de notre appartement, que les délais des autorisations d’urbanisme et de réalisation des projets, que les normes inflationnistes ou bien le foncier cher, autant d’obstacles à une politique publique du logement efficace.

Se loger n’est pas tout, il s’agit d’habiter. On se loge dans une maison ou un appartement et c’est déjà beaucoup, mais on habite dans un quartier, un village , une ville. C’est ce lien qui pour être harmonieux est difficile à concevoir.  Marjan Hessamfar et Joé Verons ont construit diverses typologies de logements qui, toujours, construisent ce lien avec leur environnement grâce à des espaces extérieurs,  des jardins parfois suspendus où la ligne sobre du dessin et le souci de l’économie des ressources naturelles se conjuguent en un projet expressif et agréable à vivre.

Habiter est ce lien entre l’intérieur et l’extérieur, entre le privé et le public ouvert vers la ville, la diversité, creuset de l’urbanité et de la citoyenneté.

Catherine Jacquot,
Présidente du Conseil national de l’Ordre des architectes


Voici l'ensemble des lauréats de cette édition 2017 : 

Grande médaille d’or
Bjarke Ingels

Médaille d’honneur
Clotilde et Bernard Barto

Médaille de l’urbanisme
Christian Kerez

Médailles d’architecture
Frédéric Chartier et Pascale Dalix
Samuel Delmas

Médaille de la fondation Académie d’architecture 1977
Catherine Mosbach

Médaille de la prospective
Jana Revedin

Médaille des arts
Susanna Fritscher

Médaille de l’histoire de l’art
Nicolas Bourriaud

Médaille de la technique et de la construction
Yves Weinand

Médaille de l’enseignement et de la recherche
Dominique Rouillard

Médaille des publications
Marc Bédarida

Médaille de la restauration
Jean Vertadier

Médaille de l’archéologie
Manar Hammad

Médaille de l’Académie d’architecture
Fernando Montes

Prix du logement de l’Ordre des architectes
Marjan Hessamfar et Joe Vérons

Prix Pierre Roux-Dorlut
Bruno Le Pourveer

 
BÂTIMENT

Entrepreneurs et dirigeants d’entreprise
Marc-Henry Ménard, entreprise Lefèvre Monuments historiques
Didier Allouis, entreprise Allouis

Cadres supérieurs d’entreprise
Daniel Fulgencio, entreprise Balas
Bruno Sauvage, sculpteur, entreprise Chevalier

Personnel de maîtrise
Loïc Leguest, maître menuisier, entreprise Asselin

Métiers d’art
Ludwig Vogelgesang, Ludwig et Dominique, ébénistes d’art
Raphaël Armand, concepteur lumière
Philippe Fournier, peintre
Giuseppina Genna, restauratrice pierre de taille
Justine Sacleux, restauratrice tout support
Romain Gilbert, ébéniste lambris

Conseil d’architectes
Philippe Votruba, vérificateur des Monuments historiques

 
PRIX DES JEUNES ARCHITECTES
Marc Blaizeau
Claude Pierrel
Thomas Levasseur
Maxime Guéry

Publié le 20.06.2017
0 commentaire

Donnez votre avis

DR
96 logements collectifs, écoquartier Ginko à Bordeaux - Agence Marjan Hessamfar et Joé Verons, Architecte