Présidentielles 2012 : les réponses des candidats aux architectes

Le CNOA a adressé aux candidats à l'élection présidentielle son appel pour "construire mieux" en demandant une réponse écrite. Retrouvez les réponses de François Hollande, Nicolas Sarkozy, Eva Joly et François Bayrou

Le CNOA a adressé aux candidats à l'élection présidentielle son appel pour "construire mieux" en demandant une réponse écrite. Retrouvez les réponses de François Hollande, Nicolas Sarkozy, Eva Joly et François Bayrou :

ps        Extraits :
  • "A toutes les étapes des projets, la mission des architectes doit être valorisée et facilitée"
  • "Le Scellier a mis du charbon dans la chaudière des prix immobiliers et fonciers et de l’huile sur le feu de la crise du logement"
  • "Les procédures de concours prennent diverses formes que nous pouvons encore améliorer et diversifier"
  • "Il faut développer les échanges et les passerelles entre les écoles d’architectures et d’autres enseignements, redonner une large place à la formation permanente, inexistante chez les architectes"

      Lire la réponse intégrale de François Hollande

 

UMP        Extraits :
  • "J'ai confiance dans la capacité des architectes à relever les formidables défis qui les attendent pour créer la ville de demain, dans un univers de plus en plus contraint"
  • "Je m’engage à réviser certaines règles d’urbanisme qui se superposent, se complètent voire se contredisent"
  • "La démarche ÉcoCité a permis de lancer 13 éco-cités et de soutenir 93 opérations innovantes"
  • "J’ai créé l’Atelier international du Grand Paris, afin d'éclairer les choix des décideurs dans la création de la métropole francilienne de demain"
      Lire la réponse intégrale de Nicolas Sarkozy

eelv        Extraits :
  • "Je suis favorable à l’abaissement du seuil des 170m²"
  • "La généralisation du recours aux PPP bafoue le rôle de l’architecte tout autant qu’ils compromettent le sens de l’action publique"
  • "L’action architecturale me semble devoir se rapprocher davantage de l’action d’un ministère de la ville, de l’aménagement du territoire, du paysage, du littoral, de la montagne, de la rénovation urbaine, de l’efficacité énergétique et de l’écologie que de la culture et de la communication"
  • "L’enseignement de l’architecture et la formation professionnelle en France aujourd’hui pâtissent d’un retard cruel qui place ses jeunes diplômés dans une situation peu favorable"
      Lire la réponse intégrale d'Eva Joly

MODEM        Extraits :
  • "L’avenir de notre tissu urbain est évidemment au rapprochement entre le domicile, le lieu de travail, et le lieu de commerce"
  • "Construire ne suffit pas, il faut rénover le bâti urbain"
  • "Je suis résolument opposé à une tendance préoccupante qui voudrait réduire le recours à l’architecte"
  • "L’architecte est, pour moi, un créateur indépendant et libre. Alors, oui, l’intervention de l’architecte est le premier impératif de l’acte de construction"
      Lire la réponse intégrale de François Bayrou

Publié le 19.04.2012
0 commentaire

Donnez votre avis