Premier débat de l’année 2021 : quelles suites ?

Le débat « Pourquoi un prix des femmes architectes ? » organisé par l’Ordre des architectes le 21 janvier 2021 en visio-conférence a rassemblé près de 50 participants et a été l’occasion d’échanges fructueux.
capture_debat_visuel_nl.png

Tout d’abord, Frédérique Joly a présenté les principaux chiffres sur la place des femmes dans le métier d’architecte (que vous pouvez retrouver dans la partie IV d’Archigraphie 2020). En y apportant son éclairage de sociologue, elle a ainsi permis d’entrer directement en matière et de notamment soulever la problématique des comportements stéréotypés de genres que nous retrouvons dans la profession d'architecte autant que dans d’autres métiers artistiques. Une fois le manque de représentativité des femmes et les inégalités salariales entre hommes et femmes constatés, les intervenantes, chacune à leur tour, ont proposé des solutions afin de mieux voir représenter les femmes dans le métier d’architecte.

Pour Catherine Guyot, le prix de l’association ARVHA est une des solutions. A ce sujet, Marie-France Chatenet acquiesce, elle est certaine que valoriser les femmes architectes à travers ce prix n’éclipse pas pour autant les hommes mais valorise la profession en général. En outre, Catherine Guyot informe que 10% des lauréates du Prix de son association ARVHA sont issues de la région PACA. Ce détail n’a pas échappé pas à Corinne Vezzoni qui y a vu la preuve qu’une école marseillaise était bel et bien en construction, portée justement par les femmes. 

Catherine Guyot pense aussi que les femmes gagneraient à s’entraider, à faire partie de réseaux et de groupes de travail. Elle voit l’existence de ce prix comme une opportunité de faire se rencontrer des femmes et c’est l’objectif qu’elle poursuit en soulignant notamment cet intérêt pour les jeunes agences telles que celle d'OH! SOM représentée pendant le débat par Marie Fade. Par ailleurs, en tant qu’architecte et membre du groupe de travail sur la parité au Ministère de la Culture, Corinne Vezzoni milite aussi pour la parité au sein des jurys de concours. 

Béatrice Auxent, Présidente d’Architectuelles dans les Hauts-de-France, a invité les femmes présentes à participer à la création de groupes de travail sur l’accueil des femmes dans la diversité des métiers de l’architecture et à fonder un mouvement de l’association Architectuelles en PACA. Elle a préconisé d’inviter des femmes ou encore des agences qui valorisent la représentation des femmes dans la profession à chaque événement de type conférence, colloque. Elle a aussi demandé à l’Ordre des architectes de prendre part au développement des réseaux de femmes et des lieux de rencontre pour discuter de ces questions et même de désigner un point focal dédié à l’écoute des femmes architectes notamment des plus jeunes qui débutent et qui auraient besoin d‘échanger des expériences.

Les conseillers de l’Ordre ont prévu ce sujet à l’ordre du jour du prochain conseil afin de nommer un point focal parmi les permanentes et un parmi les conseillers qui mettront en œuvre les recommandations issues de cet échange et organiseront de nouveaux débats de ce type.

 

 

Publié le 10.02.2021 - Modifié le 15.02.2021
0 commentaire

Donnez votre avis

CROA PACA
Capture d'écran pendant la visio conférence du débat