Pourquoi se former après 20 ans d’expérience ?

Au-delà de l'expérience acquise, les seniors (professionnels à partir de 45 ans) ont besoin de mettre à jour leurs compétences sur les nouveaux usages et outils, dispensées aux nouveaux diplômés.
Le 26 novembre 2019

« Je me forme tous les jours sur le terrain, je n’ai pas besoin d’aller à une formation ! »
« Je suis trop âgé pour me former, la formation c’est pour les jeunes. »

Vous savez apprendre de façon « informelle » au gré des situations, votre expérience vous apporte une expertise et une efficacité vous confortant dans l’idée que vous n’avez pas besoin de vous former. Ainsi, la participation à un dispositif de formation semble une perte de temps.

Pourtant, du point de vue des maitres d’ouvrage, la parole ne suffit plus. Suivre des formations rassure sur la mise à jour de ses compétences. Si l’expérience est un gage de connaissances et d’expertise incontestable, se former est un atout, voire un argument concurrentiel. Les seniors (professionnels à partir de 45 ans) ont besoin de mettre à jour leurs compétences sur les nouveaux usages et outils, dispensées aux nouveaux diplômés.

Il est vrai que se former c’est se confronter aux autres et à son niveau de connaissances. Il est parfois nécessaire de réaliser que certaines compétences sont obsolètes ou qu’elles nécessitent une mise à jour pour avancer. Malgré l’inconfort que peut provoquer cette prise de conscience, la formation pourra palier les manques en développant de nouveaux acquis ainsi qu'une confiance en soi.

A ce titre, la formation reste l’une des clés du maintien dans la vie professionnelle. Une étude réalisée en 2014 avance que l’envie d’apprendre, varie non pas en fonction de l’âge et de l’expérience mais selon le parcours et le projet de l’individu. En effet, le déclin d’intérêt pour la formation professionnelle est lié à un désintérêt pour son activité. Dans ce cas, la formation est un moyen de vous donner l’envie d’explorer de nouveaux horizons.

Les dispositifs d’accompagnement pour faire le point
Le Conseil en évolution professionnelle (CEP) est un dispositif destiné aux salariés. Au cours d’un entretien individuel le conseiller analyse votre situation professionnelle et élabore avec vous un projet. L’objectif est de vous orienter vers des dispositifs de formation adaptés à vos attentes
(ex : bilan de compétence ou autre…) et de vous accompagner dans la réalisation de votre projet d’évolution professionnelle.

Le bilan de compétences** vous permet de faire le point sur votre carrière que vous soyez salariés ou professionnels libéraux. C’est une « forme de coaching » qui vous aide à cartographier vos compétences acquises. Au cours de plusieurs rendez-vous (une vingtaine d’heures au total), un consultant vous accompagnera pour envisager autrement votre avenir professionnel.


Pour aller plus loin :
>> **Envie de changement : pourquoi ne pas faire un bilan de compétences ?
>> Pour en finir avec certaines idées reçues sur la formation professionnelle continue


*Lemaire F. ( 2014) « Le rapport à la formation des senior/es en emploi , contribution à la théorie de l'apprenance tout au long de la vie », thèse dirigée par P. Carré

Publié le 26.11.2019
0 commentaire

Donnez votre avis

785x785_17532_vignette_1.jpg
(photo © Grégoire Auger / Source : Archicontemporaine.org)
Pôle Régional des Savoirs à Rouen - ARTEFACT arch.