Participez aux Universités d’été de l’architecture !

Du 6 juin au 15 octobre sur Internet, puis le 16 octobre à Marseille, le Conseil national organise les 1ères Universités d’été de l’architecture. Elles ont reçu le soutien officiel d’Aurélie Filippetti. A lire en ligne : « Bien habiter la ville » par A. Masbounghi, « La politique du logement et de l’aménagement » par C. Jacquot, etc. Répondez à la question : « Quelle est la bonne échelle de territoire pour une politique du logement ? » Envoyez vous aussi vos contributions et participez !

Du 6 juin au 15 octobre sur le site Internet www.universites-architecture.org, puis le 16 octobre à Marseille, le Conseil national de l’Ordre organise les premières Universités d’été de l’architecture.

Lors de l’inauguration de la biennale d’architecture de Venise, Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, a donné tout son soutien à cette manifestation organisée par l’Ordre. [Lire]

Ouvert le 6 juin, le site www.universites-architecture.org accueille déjà nombre de contributions sur le thème de « la Fabrique de la ville : le logement en question ». Le site s’enrichira tout au long de l’été. Envoyez vous aussi vos contributions et participez !
Le site proposera également de répondre régulière à des sondages en lignes : cette semaine, répondez à la question : « Quelle est la bonne échelle de territoire pour une politique du logement ? »



Présentation des Universités d’été de l’architecture :


Le Conseil national de l’Ordre des architectes lance les premières « Universités d’été de l’architecture ». Conçues comme un lieu ouvert de dialogue et de réflexion entre professionnels, experts et citoyens, ces Universités doivent permettre aux architectes de s’inscrire dans une démarche collective et d’être force de propositions.

La profession d’architecte est en effet un acteur majeur de la fabrique des villes et de l’habitat et en cela contribue à la qualité de vie de tous les citoyens. Pour être à la hauteur de cette responsabilité, face aux évolutions de la société, des populations et des usages, face aux enjeux environnementaux et économiques, nous devons nous interroger sur la place de l’architecture et le rôle de l’architecte, définir les ambitions et les missions de notre profession, pour édifier un cadre bâti où l’imagination et la création servent le bien et le beau commun.

Les Universités d’été de l’architecture 2014 portent donc sur le thème :
« FABRIQUE DE LA VILLE : LE LOGEMENT EN QUESTION »
qui se décline en deux sous-thèmes :
1. « Habiter la métropole : vivre à Marseille ou ailleurs »
2. « Habitat : mutations et innovations ? »



Ces premières Universités sont organisées en deux grandes étapes :
- du 6 juin au 15 octobre 2014, elles se dérouleront sur le site internet www.universites-architecture.org qui permettra à chaque interlocuteur d’apporter sa propre contribution.

- le 16 octobre 2014, un grand évènement de clôture, de synthèse et de débats sera organisé à Marseille, au Silo, et réunira plusieurs centaines de professionnels (architectes, maîtres d’ouvrage, étudiants, enseignants, élus politiques).

Citoyens et habitants, architectes, étudiants, maîtres d’ouvrages, élus locaux, universitaires et experts, membres de partis politiques et membres d’associations, vous êtes invités à participer dès aujourd’hui sur le site des Universités : envoyez vos contributions, réagissez et commentez les articles et contributions déjà publiées, répondez aux questions que les Universités poseront tout au long de l’été !


Pour Catherine Jacquot, présidente du Conseil national de l’Ordre : « Faire acte d’architecture c’est placer un projet dans un contexte complexe. Ainsi de la gouvernance du territoire à l’intimité de l’usage, l’architecte explore un champ d’investigation très vaste politique, social, économique, technique et environnemental.
« Face à cela, il est, sous peine de dilution, fondamental que la profession définisse les contours de ses missions et les modalités de son exercice.
« Il faut donc s’interroger sur l’objet même de la création architecturale et urbaine : la ville, l’habitat, l’espace public, les lieux qu’il conçoit et réalise. Les Universités veulent appréhender avec lucidité et pragmatisme les ramifications sociales, environnementales et économiques de la création architecturale.
« Le contexte législatif et normatif sont un cadre du projet architectural et urbain : ainsi les lois qui régissent l’urbanisme, les marchés publics, le logement nous concernent au plus haut point et c’est le rôle de l’Institution ordinale de participer aux débats législatifs qui définissent le cadre bâti, d’en informer les architectes et d’en débattre avec eux et les autres acteurs. »

« Les Universités ont l’ambition de poser les questions qui interrogent aussi bien le grand territoire de la métropole que le logement dans sa conception quotidienne, avec un fil rouge : l’habiter car nous tous, citoyens, habitons à la fois l’espace public de la ville et celui privé du logement.
« Donc, deux thèmes qui s’imbriquent dans les ramifications de leur développement spatial : le premier « habiter la métropole » est un concept qui a pris récemment valeur administrative et nous interroge sur une nouvelle gouvernance des territoires, sur la démocratie et l’égalité des territoires. Le deuxième pose la question de l’habitat dans ses mutations et innovations. La crise du logement remet en cause la cohésion sociale, l’urgence des enjeux environnementaux impose de construire autrement, d’innover, et de contribuer à la pertinence des réponses face à l’urgence de la quantité. »


Les Universités d’été de l’architecture sont organisées par le Conseil national de l’Ordre des architectes, avec la participation du Conseil régional de l’Ordre de la région PACA, et en étroite collaboration avec le Collège des Directeurs des Ecoles d’architecture.

>> www.universites-architecture.org
>> contact@universites-architecture.org

Publié le 10.06.2014
0 commentaire

Donnez votre avis

logo-UEA-carre.jpg