Odile Decq reçue par le CNOA pour présenter son projet d’Institut de formation à Lyon

Le Conseil national a reçu Odile Decq pour une présentation du projet d’école qui doit ouvrir ses portes à Lyon Confluence à l’automne 2014. Le CNOA s’est montré intéressé par un projet moderne et international. Toutefois, il sera exigeant sur les qualifications délivrées et leur qualité. Il a en outre expressément demandé le retrait du site Internet de l’école des indications entretenant la confusion sur la réalité des diplômes délivrés.


Le Conseil national a reçu Odile Decq pour une présentation du projet « d’Institut pour l’innovation et les stratégies créatives en architecture » qui doit ouvrir ses portes à Lyon Confluence à l’automne 2014.

Le CNOA s’est montré intéressé par ce projet moderne dans ses outils et ses méthodes, axé sur la recherche et ouvert sur l’international. Il ne peut que se réjouir qu’une nouvelle Ecole d’enseignement de l’architecture, à vocation pluridisciplinaire, fût-elle privée, voit le jour.

Toutefois, le CNOA s’est montré exigeant tant au regard des qualifications délivrées et de leur qualité, qu’au regard des informations diffusées aux futurs étudiants sur la réalité du diplôme qu’ils pourront obtenir.

Sur le premier point, le CNOA a pris note de l’intention d’Odile Decq d’entamer une procédure d’habilitation avec le ministère de l’Enseignement supérieur, et de se rapprocher du ministère de la Culture, seul habilité à valider, a posteriori, le contenu pédagogique de l’enseignement dispensé.

Sur le second point, le CNOA a indiqué à Odile Decq que les informations fournies sur le site www.confluence.eu prêtent réellement à confusion puisqu’il est écrit que « le diplôme de la Confluence est l’équivalent du diplôme d’architecture ». Cette formule, qui laisse entendre (en particulier vis-à-vis d’étudiants étrangers n’ayant pas nécessairement une parfaite connaissance de la langue française) qu’il s’agit d’un diplôme d’architecte ouvrant droit à l’exercice de la profession et à l’inscription au Tableau de l’Ordre, n’est pas acceptable.

Catherine Jacquot a écrit à Odile Decq pour demander expressément le retrait de cette formule et de toute indication pouvant laisser croire que l’Institut Confluence délivre un diplôme d’architecte, tant que les accréditations nécessaires n’auront pas été obtenues par l’Institut.

Publié le 26.03.2014
0 commentaire

Donnez votre avis

Enseignement-bis-200px.jpg