Nouvelle grille de classification de salariés : ce qu’il faut savoir !

La Nouvelle grille de classification est en vigueur depuis le 1er juin 2016. Elle est donc applicable pour les nouvelles embauches depuis cette date. Pour les emplois existants, la date butoir de reclassement des salariés est fixés au 1er décembre 2016. Quelques notions à retenir ! - Il n’existe aucune concordance automatique entre les anciens et les nouveaux coefficients hiérarchiques, ni entre l’intitulé de poste contractuel et le nouvel intitulé d’emploi. - Le salarié doit être classé à son embauche au niveau et dans la catégorie correspondant au diplôme détenu, nécessaire à l’emploi et demandé par l’entreprise. - Le reclassement des salariés ne peut en aucun cas entraîner une baisse de rémunération. - Le reclassement ne nécessite pas la rédaction d’un avenant au contrat de travail mais une notification adressée en RAR au salarié. - L’architecte salarié en titre dont le coefficient était fixé à 430 dans l’ancienne grille devra être obligatoirement reclassé au coefficient 500 de la nouvelle grille de classification. Pour le statut particulier des ADE en HMONP, quelques recommandations de l’UNSFA : - contrat : il est préconisé de conclure un contrat à durée déterminée pour complément de formation. - intitulé du poste : Diplômé d’Etat en Architecture en Mise en Situation Professionnelle - coefficient de la nouvelle grille : 280 Des référentiels relatifs à certains emplois-repères ont été élaborés. Ils sont disponibles sur le site de la branche professionnelle : www.branche-architecture.fr/emploi-competences/les-métiers. Ces documents sont utiles à la rédaction des fiches de postes ou des offres d’emploi (à conserver dans le dossier du personnel).
Le 21 novembre 2016
branche.jpg

+ d’info 

Publié le 21.11.2016
0 commentaire

Donnez votre avis

Branche Architecture
Branche Architecture