Ni diagnostic, ni pre-diagnostic thermique pour les facteurs vendéens, seulement du repérage selon l’ADEME

Le président de l’ADEME répond au Conseil national de l’Ordre à propos du partenariat signé entre le groupe La Poste et le conseil général de Vendée et destiné à former des facteurs à réaliser des « pré diagnostics » thermiques des habitats dans le département. Pour l’ADEME, il s’agit d’une mission de communication et de repérage par enquête, et non de missions techniques de diagnostic.

Le président de l’ADEME répond au Conseil national de l’Ordre à propos de la convention de partenariat signée entre le groupe La Poste et le conseil général de Vendée destinée à former des facteurs à réaliser auprès des vendéens, un « pré diagnostic » thermique gratuit de leur habitat pour accélérer la réalisation des travaux d’amélioration énergétique.

Le Conseil national de l’Ordre avait alarmé le ministère de l’Ecologie ainsi que l’ADEME sur cette initiative dangereuse, méconnaissant les enjeux de la transition énergétique et méprisant les professionnels qualifiés, dont les architectes.

Pour l’ADEME, aux recommandations de laquelle le partenariat se référait, cette expérimentation locale ne « comporte pas pour la Poste de missions à caractère technique, qu’il s’agisse de pré-diagnostic ou a fortiori de diagnostic ». Elle portera sur « la communication et sur un premier repérage par enquête auprès des habitants ».


>> Lire ci-dessous la lettre du président de l’ADEME :

Publié le 13.02.2015
0 commentaire

Donnez votre avis

Rénovation à Treize-Vents, en Vendée - Donnet Tresse Architectes (source: Archicontemporaine)
Documents
réponse ademe partenariat vendée.pdf