Maillage territorial : An 1 !

Depuis un an, le maillage territorial de la profession est en route. La rencontre qui s'est déroulée le 18 juin au Sénat, présidée par le sénateur Jean-Pierre Sueur et qui a réuni élus de l’Ordre, parlementaires et experts, marque une étape importante pour l’efficacité de la démarche de lobbying de l’Ordre.

Chacun s’accorde aujourd’hui sur la nécessité pour toutes les professions réglementées ou non d’avoir une action de lobbying auprès des pouvoirs publics nationaux et européens.

Qu’il s’agisse des dispositions relatives à l’exercice de la profession, la réglementation des marchés publics, la reconnaissance des qualifications ou des modalités du crédit d’impôt pour ce qui nous concerne, il faut être vigilant, présent pour que nos intérêts soient bien pris en compte.

Pour cela, le conseil national exerce une action permanente et souvent discrète auprès des fonctionnaires des administrations centrales de notre ministère de tutelle mais aussi de tous ceux qui touchent de près ou de loin à la construction et à l’organisation du territoire. Pour les nommer dans le gouvernement actuel, ce sont bien sûr les services d’Aurélie Filippetti, Cécile Duflot, Delphine Batho, Marylise Lebranchu, mais aussi Pierre Moscovici, Sylvia Pinel, Anne-Marie Escoffier, Geneviève Fioraso et bien sûr le cabinet de Jean-Marc Ayrault.

Ce travail continu permet d’être au cœur de la préparation des documents intéressant notre profession, et même si notre voix n’est pas toujours entendue dans les arbitrages interministériels, nous veillons à ce que nos arguments soient toujours écoutés. Le lobbying c’est d’abord de la pédagogie.

Il y a plus ! Le Conseil national est aussi régulièrement appelé et auditionné en tant qu’expert par les membres du Parlement tant dans le cadre de la préparation de rapports parlementaires que du travail législatif sur les projets de lois en discussion.

Mais ça ne suffit pas ! Les parlementaires sont aussi et avant tout des hommes de terrain, élus d’une circonscription où ils sont à l’écoute des préoccupations de nos concitoyens. Et c’est dans ce cadre qu’ils sont le plus ouverts à la prise en compte des intérêts de notre profession et de l’architecture. Pour cela, nous avons la chance de disposer d’une organisation articulée autour de conseils régionaux de l’Ordre des architectes permettant d’avoir un véritable maillage territorial sur l’ensemble du pays.

Certains s’interrogent encore sur l’efficacité et la justification de petits conseils régionaux regroupant un faible nombre de consœurs et confrères. Je considère pour ma part que c’est une chance pour nous d’avoir un contact direct avec les parlementaires et sénateurs et nous faire ainsi mieux entendre.

Depuis un an, le maillage territorial de notre profession est en route et la rencontre du 18 juin au Sénat présidée par Jean-Pierre Sueur, Président de la commission des lois réunissant élus de l’Ordre, parlementaires, experts marque une étape importante pour l’efficacité de notre démarche. Merci encore à tous ceux qui ont bien voulu s’y investir pour l’intérêt public de l’architecture.


Lionel Carli
Président du Conseil national de l’Ordre des architectes

Publié le 18.06.2013
0 commentaire

Donnez votre avis

Jean-Pierre Sueur, sénateur, Président de la commission des lois