Loi ELAN, les architectes européens apportent tout leur soutien à l’action des architectes français !

« Le logement n’est pas un produit financier, c’est un enjeu citoyen, un projet de société qui nécessite la plus haute exigence architecturale et urbaine ». C’est en ces termes que le Conseil des Architectes d’Europe, réuni en Assemblée générale à Bruxelles les 20 et 21 avril, a apporté à l’unanimité son plein et entier soutien au combat que mènent les architectes français dans le cadre de la loi ELAN.
Le 25 avril 2018
Drapeau Europe

A l’heure où les Ministres de la Culture de l’Union européenne rappellent, par la déclaration de Davos signée en janvier dernier, l’importance cruciale « pour le bien-être des habitants, la cohésion sociale et la performance de l’économie, d’un environnement bâti de qualité » ; à l’heure où la Commission européenne insiste sur la nécessaire qualité des marchés publics et l’indispensable professionnalisation des pouvoirs adjudicateurs, cette motion de soutien unanime du CAE sonne comme un désaveu de la politique que le gouvernement français souhaite mener en matière de logement.

A cette occasion, Denis Dessus, au nom de la délégation française composée du CNOA, de l’UNSFA et du Syndicat de l’Architecture, a rappelé la nécessité du concours d’architecture pour les grands projets, ainsi que les principes de l’indépendance de la maîtrise d’œuvre vis-à-vis de l’entreprise et du contrôle par l’architecte de la bonne exécution des ouvrages qu’il a conçus, principes partagés par l’ensemble des organisations d’architectes présentes.

On rappellera que le Conseil des architectes d’Europe regroupe les organisations représentatives des pays de l’Union européenne, des pays candidats à l’Union et autres pays, soit au total 33 nations, et plus de 600 000 architectes.

Publié le 25.04.2018
1 commentaire

Donnez votre avis

Bonjour,

Auriez-vous des sources pour ce post ? Eventuellement en anglais ?

Merci.

Martin Lepoutre

Drapeaux européens
devant le parlement de strasbourg