Loi Elan : la contribution de l’Ordre pour la revitalisation des territoires

Dans le cadre de la conférence de consensus préparatoire à la Loi «Evolution du Logement et Aménagement Numérique», l’Ordre des architectes présente ses contributions à l’atelier relatif à la revitalisation des villes moyennes et aux enjeux liés à la cohésion des territoires.
Le 30 janvier 2018
Amenagement urbain du centre-ville de Gignac la Nerthe (13) - Comac Arch. (© Ph. Ruault)

Après les premières contributions de l’Ordre aux ateliers n°1 sur le rôle et la place des collectivités territoriales dans la politique du logement, n°2 relatif à l’accélération de la construction et la simplification des normes de construction et d’urbanisme et n°3 concernant les enjeux et évolutions du secteur social, le Conseil national contribue à l’atelier n°5 de la conférence de consensus sur l’avant-projet de Loi Elan.

Mises à part quelques villes qui disposent d’atouts spécifiques (attractivité touristique, localisation ou contexte économique privilégiée, ...) ou qui s’engagent dans des opérations volontaristes de requalification (par exemple Cran-Gevrier, Châlons en Champagne, Saint-Flour, Cahors, Epinay - sur Seyne, ... qui ont reçu les premiers trophées récompensant les initiatives locales de redynamisation), les centres-villes se dévitalisent et se désertifient alors même que la majorité des Français se déclarent attachés à la qualité des cœurs de ville.

Le Conseil national salue donc la volonté du gouvernement de lancer un plan de revitalisation des villes moyennes. Il souhaite toutefois insister sur la nécessité qu’il y a, pour réussir au mieux cette politique, de :

- Contextualiser les opérations de revitalisation des territoires en fonction de leurs spécificités
- S’appuyer sur l’expertise d’équipes pluridisciplinaires compétentes dans les domaines de l’aménagement, du paysage, de l’architecture et du patrimoine
- Aménager les territoires péri - urbains ou ruraux pour répondre aux besoins des habitants , en favorisant et développant notamment : la mixité sociale, fonctionnelle et intergénérationnelle, les moyens de transports et le stationnement en centre
- ville, la réhabilitation du patrimoine, la préservation de l’environnement naturel.

>> Télécharger la contribution du CNOA

Publié le 30.01.2018
0 commentaire

Donnez votre avis

(© Ph. Ruault / source : Archicontemporaine.org)
Amenagement urbain du centre-ville de Gignac la Nerthe (13) - Comac Arch.
Documents
Contribution CNOA - Atelier 5 : Revitalisation des villes moyennes et enjeux liés à la cohésion
Contribution CNOA - Ateliers 2 et 3 : Accélération de la construction + Evolutions du secteur social
Contribution CNOA - Atelier 1 : rôle et place des Collectivités territoriales dans la politique du logement