Les architectes seront-ils « remaniés » dans le prochain gouvernement ?

A l’heure où le microcosme politique met aux enchères les postes du prochain gouvernement, les architectes s’interrogent plus sérieusement sur la place que le Président de la République entend donner à l’architecture et au rôle des architectes dans notre société et l’appellent à concrétiser les déclarations d’intention de ses précédents discours sur le sujet.

A l’heure où le microcosme politique met aux enchères les postes du prochain gouvernement, les architectes s’interrogent plus sérieusement sur la place que le Président de la République entend donner à l’architecture et au rôle des architectes dans notre société et l’appellent à concrétiser les déclarations d’intention de ses précédents discours sur le sujet.

Après la dilution de la direction de l’architecture dans l’anonymat d’une direction des patrimoines de France et la marginalisation annoncée du ministère de la Culture et de la Communication, ne reste-il aux architectes que la possibilité de se perdre dans un ministère de l’Ecologie et du Développement Durable protéiforme ?

Il serait regrettable que la seule initiative du gouvernement sur ce sujet soit le rattachement des écoles d’architecture au ministère chargé des Universités, déjà annoncé par la rumeur.

On serait bien loin du souffle et de l’ambition du discours de Nicolas Sarkozy à la Cité de l’Architecture !

Pourquoi ne pas saisir l’occasion du prochain remaniement pour créer un ministère du Logement, de la Ville et de l’Architecture qui associerait l’ensemble des acteurs en charge du cadre de vie ?

Ce ministère serait une réponse concrète aux enjeux urbains définis par le Grenelle de l’Environnement et à la volonté affirmée de mettre les conditions de vie de nos concitoyens au cœur de la politique de l’Etat.
Publié le 24.06.2009
0 commentaire

Donnez votre avis