Le nouveau Prix AMO 2018 est lancé

Sous l'impulsion d'un bureau renouvelé et d'un nouveau président architecte, l'association Architecte-Maître d'ouvrage refonde son Prix autour de cinq catégories inédites et transversales, complétées par un Grand Prix.
Le 19 mars 2018
Prix AMO 2018

En 2018, l’association AMO, architecture et maîtres d’ouvrage, ouvre une nouvelle ère de son histoire. Sous la houlette d’un bureau renouvelé, construit autour de son nouveau président l’architecte Martin Duplantier, AMO encourage une fabrique de la ville qui répond à nos vies changeantes.

Dans la continuité de son engagement, AMO refonde son Prix autour de cinq catégories inédites et transversales, complétées par un Grand Prix. Le jury se compose de trois architectes, trois maîtres d’ouvrage, trois personnalités indépendantes et d’un représentant du Ministère de la culture.

  • Prix de la plus belle Métamorphose
    reconversion, restructuration, réhabilitation, extension : autant de termes qui désignent la transformation d’un bâtiment pour abriter d’autres usages, écrire une nouvelle page. Ce prix distinguera la plus belle métamorphose, menée dans les règles de l’art ou franchement déconcertante.
     
  • Prix de la mise en œuvre la plus audacieuse
    Matériaux, lières, systèmes constructifs, ancestraux ou innovants, mixtes ou unitaires, préfabrication 3D : ce prix distingue la capacité d’engendrer l’extraordinaire en sortant des sentiers battus, en prenant des risques, en parvenant à convaincre usagers, investisseurs, collectivité, entreprises, etc..
     
  • Prix de la typologie la plus créative
    Lieu de vie, de lieu de travail, troisième lieu, espace en plus, volume capable, espace mutable, lieu du hasard et lieu hasardeux : ce prix distingue l’imagination, convaincu que l’espace peut dé-normer nos émotions.
     
  • Prix du lieu le mieux productif
    Comment travaille-t-on à l’heure de la 4ème révolution industrielle ? L’ère du tertiaire aurait-elle sonné ? Le travail redeviendrait-il physique ? Ce prix récompensera la meilleure réponse proposée : celle qui augmente productivité et valorise une production durable.
     
  • Prix du meilleur catalyseur urbain
    Un projet peut agir vertueusement sur son environnement et son territoire . Bonnes pratiques, externalités positives, écosystème élargi, fertilisation croisée : la vocation de l’architecture est sociale et son engagement est durable. Ce prix ne s’y trompe pas.
     
  • Le grand prix du jury AMO 2018
    Un Grand Prix sera décerné parmi les 5 lauréats


Date limite des candidatures le 13 Avril

>> Pour en savoir plus : http://www.prix-amo.com/

Publié le 19.03.2018
0 commentaire

Donnez votre avis

(Association AMO)
Prix AMO 2018