Le mot du président

"Préserver l’environnement, préserver le bâti existant, l’améliorer, diminuer l’empreinte carbone des projets futurs, c’est notre avenir. Qui mieux que l'architecte pour accompagner le changement ? Additionnons nos énergies, partageons nos expériences. Serrons-nous les coudes !"
Le 17 octobre 2019

Discours Réunion annuelle

Vendredi 20 septembre 2019

Stéphane BOSSUYT, Président Du CROA Normandie

 

 

Mesdames et Messieurs

Chères Cons­œurs, chers Confrères,

 

En  me retrouvant à vos côtés cet après-midi dans ce très beau lieu (conception de Bruther architecte) consacré par le prestigieux prix de l’Equerre d’argent en 2016, dont la fonction première est de servir d’espace collaboratif d'innovation,

je me dis que nous, architectes, nous sommes à notre place aujourd’hui, tous ensemble, pour cette réunion annuelle de l’Ordre des architectes de Normandie.

 

Votre forte participation aux deux tables rondes cet après-midi ‑ formation continue et transition écologique – en témoigne.

 

Pour ce qui concerne l’innovation, nous sommes à notre place quand nous cherchons à rester à la pointe des savoir-faire et des évolutions techniques. Il en va de la crédibilité d’une profession, qui, bien formée, est, et restera, l’interlocuteur attractif et sûr qui sécurise le maître d’ouvrage.

Pour l’espace collaboratif, nous voyons que votre envie de prendre part aux grandes questions environnementales, sociétales culturelles qui nous préoccupent aujourd’hui est forte, et que les architectes ont plus que jamais besoin de cohésion pour avancer.

 

Les interventions de Valérie FLICOTEAUX sur la Charte « Engagé pour FAIRE » signée par le CNOA, celle de Frédéric DENISE et de l’ADEME sur le réemploi des matériaux de construction, de Jean-Philippe DONZE, du CNOA, de Fabien SOTTIEZ, directeur adjoint de l’ENSA Normandie, de Paul Bernard et de Denis LAMARE, présidents respectifs des organismes de formation CREPA et FORM’A, ont été précieuses pour ces tables rondes. Qu’ils en soient remerciés !

Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ! dit le proverbe africain.

Et aller plus loin, c’est une nécessité.

C’est pourquoi, dès le début de notre mandat l’une de nos premières ambitions était de créer du lien. Tout d’abord avec vous, chers confrères et consœurs, ensuite entre nous, conseillers issus de deux anciennes régions, mais aussi les maîtres d’ouvrage, les administrations et les acteurs de la construction. Je crois que nous y avons réussi et qu’aujourd’hui notre politique de cohésion récolte ses premiers fruits.

Je me réjouis des contacts que nous avons noués avec les 5 CAUE, Profession Bois, l’ARPE Normandie, L’ENSA Normandie, les deux maisons de l’Architecture de Normandie, Le Pavillon, les organismes de formation continue, les services instructeurs etc. et qui seront, je l’espère à l’origine d’une collaboration fructueuse.

La mise en place d’un nouveau mode de fonctionnement et une actualité chargée ne nous ont pas laissé le temps d’aller au bout de tous nos projets mais je voudrais ce soir saluer le travail des conseillers et des permanentes qui œuvrent  pour réaffirmer le rôle et le statut de l’architecte face aux enjeux auxquels doit faire face la profession.

Préserver l’environnement, préserver le bâti existant, l’améliorer, diminuer l’empreinte carbone des projets futurs, c’est notre avenir. Qui mieux que l'architecte pour accompagner le changement ?

Additionnons nos énergies, partageons nos expériences. Serrons-nous les coudes !

Notre force et notre légitimité n’émanent que de nous. N’attendons pas qu’elles nous arrivent des autres ou tombent du ciel.

 

Alors, j’en suis convaincu, l’architecture sortira gagnante pour le plus grand bien de nos territoires et, surtout (ce qui compte) des Françaises et des Français.

 

Merci de votre attention.

 

 

 

Publié le 17.10.2019
0 commentaire

Donnez votre avis

Stéphane Bossuyt
.
Stéphane Bossuyt